North Vista Trail Amérique du Nord

Colorado – Black Canyon of the Gunnison River

2414 miles plus tard… J13 – Rendez-vous avec la wilderness de la North Rim de Black Canyon

Nous prenons notre petit déjeuner à l’hôtel (une fois n’est pas coutume) et quelle triste coïncidence, pile le jour où les infos diffusent la news du petit qui a été attaqué à Orlando par un alligator dans un complexe Disney. Grosse ambiance au petit déj. Pauvre enfant, pauvre famille …

Nous chargeons la voiture et quittons Moab, direction Black Canyon. Nous ne prenons pas le chemin le plus rapide. Nous empruntons la route 128 qui promet des paysages intéressants puisqu’elle longe le Colorado (le fleuve) et Arches NP pendant plusieurs miles.

Itinéraire Moab Gunnison

Nous quittons l’Utah et arrivons dans le Colorado. Peu à peu les paysages vont changer et vont devenir de plus en plus vert. Nous traversons de nombreuses petites bourgades où les ranchs sont à l’honneur. Ce ne sont plus des biches que nous voyons, mais des bœufs black Angus !

Nous arrivons à un panneau qui nous indique que nous sommes à 11 Miles de la station de ranger de la North Rim du Black Canyon NP. Ok ! Mais il nous indique aussi que sur ces 11 Miles, 6 se feront sur une route non goudronnée.. OK ! Ca va être sport de prendre cette piste avec la voiture chargée à bloc. J’espère à ce moment-là, qu’Avis est super sérieux sur l’entretien de ses véhicules et que les amortisseurs et pneus sont vraiment en bon état.

Nous arrivons enfin. Je déstresse ! Ca a bien secoué ! Mais nous arrivons et nous garons à la station du ranger.

J’adore le calme qu’il règne. Il n’y a que 2 autres véhicules sur ce qu’on peut appeler « parking ». Il faut savoir que la partie nord du Black Canyon est beaucoup moins visitée que la partie sud. Beaucoup moins aménagée également. La North Rim est beaucoup plus sauvage. Ceci explique le peu de visiteurs présents sur le site. https://www.nps.gov/blca/planyourvisit/hikingtrails.htm

Ce parc est donc un National Park, le pass America the Beautiful vous permet donc d’y accéder.

Il est à peu près 13h30. Il fait très beau et chaud. Le petit déjeuner nous a bien calé et nous avons des snacks pour faire des pauses.

Nous entrons la station du ranger. Nous n’avons eu aucun « guichet » à l’entrée du parc et nous voulons faire savoir que nous allons nous engager sur un sentier de rando et également prendre une carte du parc.

Nous avons vécu un grand moment ! Alors que nous attendons devant un comptoir vide … le ranger arrive d’une pièce, sur le côté, pieds nus et à priori se réveillant de sa sieste. Pas vraiment aimable. Nous lui expliquons ce que nous souhaitons faire et son langage corporel nous a informés très clairement qu’il s’en fichait royalement (pour être poli). Nous avons pris notre carte et sommes sortis. On en a beaucoup rigolé. On l’imagine raconter sa journée au diner à sa famille « et puis y a 2 français relou qui se sont pointés juste pour prendre une carte. Ils m’ont réveillé de ma petite sieste ».

Nous avons prévu de faire la North Vista Trail to Green Mountain. Nous nous engageons donc sur le sentier a exactement 13h48. C’est magnifique et très fleuri. J’avais peur d’être importuné par des insectes volants (guêpes notamment) et il n’en n’a rien été (surprenant).

Le début de la randonnée, jusqu’à Exclamation Point est assez simple. Ca monte et descend un petit peu mais pas vraiment fatigant.

Nous arrivons à Exclamation Point assez rapidement. Le spot spécifique est caché au bout d’un petit sentier, même si le 1er aperçu est déjà prometteur.

Encore quelques efforts … Le point de vue du Canyon est extraordinaire. Nous sommes en début d’après-midi et la luminosité ne donne pas de belles photos. Difficile de pouvoir mettre cette beauté en image. Il faut le voir en vrai pour comprendre.

La rivière Gunnison qui passe au milieu de ce canyon semble réduite à un filet d’eau. Mais en observant mieux on se rend compte de la force de la rivière et de ses rapides.

Nous prenons de gros risques et nous approchons vraiment du bord du canyon pour nous rendre compte de la profondeur (j’exagère à peine !). Vertigineux ! Je me demande si des gens tombent de temps en temps. Et si c’est le cas et qu’ils ont croisé au préalable le ranger pieds nus, si ce dernier a signalé les disparitions ….

Nous reprenons la randonnée en direction de Green Mountain.  Plus nous avançons et montons et plus la vue est fantastique : les montagne enneigées, le Black Canyon si étroit et impressionnant.

J’ai pris très peu de photos lors de l’ascension de Green Montain parce que mine de rien, ça grimpait pas mal. La journée de la veille aux Arches nous a bien fatigués également. J’ai préféré garder mes ressources pour mettre un pied devant l’autre plutôt que de prendre des photos.

L’ascension est assez longue et raide et surtout il n’y a aucune visibilité sur l’arrivée. Nous montons en lacet dans la forêt. C’est très agréable et calme. Mais attention aux racines. Il est facile de trébucher. Il serait dommage de se faire mal. En tout et pour tout, nous ne croiserons que 7 personnes durant l’aller et absolument personne sur le retour.

Le top de Green Mountain est enfin en vue ! Il est exactement 15h48 (!), il nous aura fallu 2h pour monter. J’ai l’étrange sensation que cela a duré plus longtemps. De ce mont vert, nous n’apercevons plus le Black Canyon.

En redescendant nous prenons un peu plus de temps pour admirer la flore. 1ère fois de ma vie que je vois des cactus en fleur

Nous retournons à notre point de départ, il est environ de 17h30. Sur le parking, il ne reste que notre véhicule. Je prends une dernière photo de la ranger station. C’est très photogénique avec le drapeau qui flotte au vent.

Puis nous reprenons notre chemin de terre. Je suis tellement crevée que je ne suis même plus inquiète !

Bilan de la randonnée : Je préfère toujours lorsque cela est possible faire une boucle plutôt que de faire un aller/retour. Ce n’était pas le cas pour la North Vista Trail. C’est la randonnée la plus sauvage et la moins balisée (même si le sentier est très marqué) que nous ayons faite. J’ai particulièrement apprécié le calme. Surtout après les Arches, qui est un NP très très visité. La North Rim est de toute façon moins prise d’assaut. Sur ce trail, je n’avais pas la sensation d’être une touriste. Et ça fait du bien ! Cette 1ère approche du Colorado était géniale. Tellement hâte de vivre la suite. Direction la ville de Gunnison !

Il nous reste une petite trotte. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de faire la randonnée directement plutôt que de revenir sur nos pas le lendemain matin.

La route pour redescendre de Black Canyon jusque Gunnison est superbe. Nous nous arrêtons à de nombreux point de vue, notamment à Hermits Rest National Recreation Area (partie de la Curecanti National Recreation Area). On peut y faire une randonnée qui descend jusqu’au lac http://www.alltrails.com/trail/us/colorado/hermits-rest-trail

la Curecanti National Recreation Area

Notre hôtel se trouve à Tomichi Village, à la sortie de Gunnison. Il est tenu par des « jeunes », et il y a une guest laundry ! http://www.theinntv.com/

Vous le savez certainement, le Colorado est un état qui a légalisé la weed « récréative ».

Loin de moi l’idée d’en faire de la promotion. Mais l’expérience fait partie de notre road trip et peut être intéressante à lire.

Nous faisons le check in et posons des questions sur la smoking room. On ne fume pas des cigarettes dans la smoking room. Enfin, si, si on veut. Mais on peut aussi fumer dehors. Or il est interdit de consommer de la marijuana dans les lieux publics, même en extérieur. C’est pourquoi l’hôtel propose de mettre à disposition de ses clients une smoking room. En revanche, il est toléré de vapoter la weed. L’hôtel propose donc également un diffuseur pour vapoter OKLM dans sa chambre. On nous propose un package accès à la smoking room + vapoteur pour 20 $. Done !

Et ils ont de l’humour. Ah ! J’aime le Colorado !

The Inn at Tomichi

Le resto de l’hôtel est sympa, le Blue Table http://www.theinntv.com/blue-table.html et le personnel super agréable. On y a dévoré un excellent Burger et bu de la bière (pour changer). Et pour une fois, je crois que nous étions les seuls français !

Blue table

To be continued

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *