Château de Schonbrunn jardin Vienne Autriche

Vienne : 4 jours dans la ville impériale

Long Week-end à Vienne – octobre 2015

Notre PACS valait au moins Vienne pour être célébré ! Nous voilà donc parti pour 4 jours à Vienne fin octobre 2015, ville impériale. Pourquoi Vienne me direz-vous ? D’autres villes européennes ont la réputation d’être extrêmement romantiques et donc plus adaptées au contexte. Et bien Vienne, berceau de la psychanalyse, était une destination qui tenait particulièrement à cœur à Vince. Et je ne regrette en rien de l’avoir suivi les yeux fermés.

Voyage à Vienne

Le choix de destination est fait, nous réservons le vol sur Air Berlin et c’est Vince qui choisit l’hôtel dans lequel nous allons séjourner. A occasion spéciale, hôtel haut de gamme ! Il réserve 3 nuits à l’hôtel Sans Souci

Tout y est parfait : l’emplacement, en plein cœur de la ville, la chambre à la décoration pure mais tout de même raffinée, le spa, le restaurant où nous prendrons le petit déjeuner.

Le départ d’Orly se fait sans souci (!) et nous atterrissons à Vienne un peu avant 11h. Et là, le choc ! Je n’ai jamais vu un aéroport aussi bien pensé (et aussi propre). Tout est simple d’accès, on ne se perd pas, on sait où aller pour prendre le train qui se rend directement au cœur de Vienne. Juste le temps de récupérer la Vienna Pass et nous prenons le CAT (City Airport Train).

Rapide check in à l’hôtel, puis nous déposons nos valises et repartons pour profiter de la ville sans perdre un instant.

Vienne est une ville culturelle, riche d’histoire. Il y a donc énormément à voir juste en se promenant dans les rues. Le métro est très bien fait. Il peut vous emmener où vous voulez dans la ville. Mais l’idéal, lorsqu’on le peut, c’est de se déplacer un maximum à pieds. Ainsi vous pourrez vous arrêter au gré  de vos promenades dans des églises, des musées, des parcs et des jardins … De notre hôtel, nous pouvions nous rendre à pied au palais d’Hofburg en passant entre les 2 bâtiments jumeaux qui se font face du musée d’histoire naturel et du musée de la peinture.

Plan du métro Viennois

Une multitude de bâtiments plus beaux les uns que les autres vous attend à Vienne. Alors autant éviter de s’enfermer dans le métro. (Schwarzenbergplatz, ambassade de France, parlement)

Passez  devant l’école d’équitation Espagnole et la visiter si vous avez le temps.

*****

Notre top 10 à Vienne

 

1 – Freud Museum

Quand on évoque Vienne, 3 choses viennent à l’esprit : Sisi, les cafés, et Freud (bon ok, il y a aussi la musique classique, ça fait 4 choses !). Vienne est le berceau de la psychanalyse. Il serait dommage de passer à côté du musée consacré à Freud, dans ses anciens appartements. Equipé d’un audioguide, vous passerez de pièce en pièce et saurez tout de la vie du père de la psychanalyse, de sa familles et de ses amis. Passionnant. C’est en visitant ce musée que j’ai pris conscience, qu’on qualifiait Freud de misogyne, à cause de ses théories, à tort. Sa fille Anna, également psychanalyste, en est pour moi une preuve indéniable. Anna s’est, pour sa part, spécialisée dans la psychanalyse des enfants et créera, avec Eva Rosenfeld, une école appliquant de nouvelles méthodes pédagogiques. Le musée lui consacre une belle partie : photos, compte-rendus. Réellement passionnant.

 

2 – Palais du Belvédère

Je le classe volontairement dans les musées et non pas dans « châteaux et palais », parce que lorsqu’on se rend aux Palais du Belvédère c’est pour y voir de la peinture et de la sculpture (et puis des vieux vêtements  …). Vous pourrez profiter de l’architecture des 2 édifices : Upper et Lower Belevere séparés par un immense jardin.

A l’intérieur des Palais tout n’est que marbre et cristal. C’est à l’Upper Belvedere que vous pourrez admirer le Baiser de Klimt (et une grande quantité d’autres œuvres). Vous y verrez également de nombreuses œuvres d’Oskar Kokoschka, kandinsky, Schiele. Les photos sont interdites, il y a donc une reproduction de l’œuvre la plus connue de Klimt, le Baiser, dans l’entrée du palais afin que chacun puisse reproduire la scène en selfie avec son amoureux ! Nous même, nous nous sommes prêtés au jeu.

Nous n’avons visité « que » les Upper et Lower Belvedere. Mais vous pouvez compléter la visite par le Winter Palais, les écuries et le 21er Haus, musée d’art contemporain. Nous avons même fait une petite pause bière à B-Lounge pour reprendre des forces.

 

3 – Château de Schönbrunn

Quand on parle de Vienne, on pense tout de suite à Sisi (et Freud aussi !) Impossible de visiter Vienne et de ne pas faire un tour au château de Schönbrunn, son lieu de résidence. Selon où vous séjourner, il vous faudra prendre le métro, ligne U4. Evidemment, c’est un lieu incontournable et prisé. Il y a donc du monde. Mais le parc et le château sont tellement grands que vous n’aurez pas l’impression d’une fourmilière.

Je vous conseille de prendre l’audioguide. Très bien fait, il vous apprendra certainement des tonnes de choses passionnantes sur la vie de Sisi et des Habsbourg. On est vraiment loin des films avec Romy. Les photos sont interdites à l’intérieur du Palais. Pour une fois, nous avons joué le jeu.

Après la visite des appartements de la famille impériale, vous pourrez vous promener dans les jardins à la française crées par un élève de Le Notre. Le parc est immense. Une partie est libre d’accès, pour une autre, il vous faudra payer une entrée. Nous avons eu la chance de visiter Schönbrunn en automne. Les couleurs étaient incroyables.

Au sommet du parc vous trouverez la Gloriette, d’où l’on dispose d’une vue panoramique sur le château et sur la ville de Vienne. Accessoirement vous y trouverez un café (voir l’article sur les Cafés Viennois).

A Schönbrunn vous trouverez également un Zoo et un musée pour les enfants. C’est une visite qui peut se faire en famille.

 

4 – Balades en fiacre

Nous n’avons pas coutume, Vince et moi, de nous adonner aux activités « touristiques » mais à Vienne, nous avons fait exception à la règle. Nous avons joué le jeu du romantisme guimauve et nous avons fait un petit tour en fiacre au départ du palais d’Hofburg! Nous n’avions pas réservé. Nous nous sommes présentés directement auprès d’un coché de la station en face du palais. Et bien, c’était très chouette ! Notre cochère était un guide exceptionnel. Elle parlait même assez bien français. C’était une balade très romantique, à la tombée de la nuit. Bien emmitouflés sous la couverture, sous les flash des passants (oui c’est une réelle attraction de voir les calèches passer dans les rues pavées de la ville), nous avons profité d’une sympathique visite guidée.

 

5 – Concert classique – Das Johann

On peut assister à des concerts partout en ville. Dans les palais, châteaux et les églises. Nous avons opté pour un diner + concert au Kursalon

N’y allez pas pour le diner même si le cadre est très sympa, la nourriture n’est pas exceptionnelle. Enfin, je suis peut être un peu dure. Nous n’avions tout simplement pas faim, vu le goûter pris dans un café Viennois … J’aurais peut être plus appréciée le diner si je l’avais dégusté avec l’envie de manger à la base.

En revanche le concert était très bien. Nous avions prix des billets VIP et nous nous trouvions en 1ère rangée au milieu. C’était incroyable d’observer la cantatrice et les danseurs de si près.

A l’entracte, petite coupe de Champagne sur la terrasse du Kursalon.

 

6 – Hofburg, le musée Sissi

Si Schönbrunn était la résidence estivale de la famille impériale, c’est à Hofburg qu’ils passaient leurs hivers. Lors de votre visite, vous pourrez y découvrir les appartements impériaux, la collection d’aregnterie et le musée Sissi. Nous nous sommes cantonnés au musée Sissi et la collection d’argenterie, puisque nous avions déjà visité les appartements impériaux à Schönbrunn.

La collection d’argenterie, contrairement à ce que son nom indique ne propose pas que de l’argenterie. C’est une succession de pièces où l’on déambule équipé de l’audioguide dans lesquelles foisonnent, vaisselles, argenterie, objets de décoration.

Dans le musée Sissi, vous découvrirez la vraie vie de l’impératrice à travers des lettres, des notes de médecin, des objets personnels, des tenues et des portraits. Sa vie à la cour très loin du conte de fée que l’on peut imaginer jusqu’à sa mort tragique à Genève.

Musée Sissi Vienne

C’est de Hofburg que nous sommes parti pour notre petit tour en fiacre.

 

7 – Bibliothèque nationale

Je l’avais repéré avant de partir et je voulais absolument la visiter. C’est une bibliothèque magnifique. Un incontournable à ne pas rater.

Bibliothèque Nationale d'Autriche

La salle d’apparat mesure 80 m de long et 20 m de haut. Elle est surplombée d’une coupole ornée de fresques. Elle contient plus de 200 000 livres. Vous y verrez également de nombreux globes de l’époque baroque, ainsi que des statues.

 

8 – Karlskirche

Nous n’avions pas prévu la visite de cette église baroque. Nous nous y sommes arrêtés sur notre route pour nous rendre aux Palais du Belvédère à pieds (je rappelle l’intérêt de faire un maximum de visites sans prendre le metro).

L’entrée de l’église est gratuite mais l’ascenseur pour accéder au dôme est payant (10€ il me semble). Il vous faudra vous contorsionner pour admirer les fresques de Rottmayr sous la coupole, magnifiques. Les plus courageux finiront l’ascension à pieds par un petit escalier un peu effrayant !

 

9 – Museum Quarter

C’est LE musée d’art moderne ! Implanté dans les anciennes écuries impériales. Autant vous dire que le contraste entre les bâtiments baroques et les constructions  modernes vaut le déplacement. Même si vous ne visitez pas l’intérieur et ne faites pas d’expo, vous pouvez vous balader dans l’enceinte de cet énorme complexe culturel de 60 000m²et vous arrêter dans un de ses nombreux cafés.

Museums Quartier Vienne

 

10 – Le Prater

Pour vous rendre au Prater, fête foraine permanente, il vous faudra certainement prendre le métro ligne U2 station Praterstern. C’est un peu excentré, pas très loin du Danube. Enfin, tout dépend où vous logez bien évidemment.

Au Prater, vous trouverez le musée de Madame Tussaud et tout ce que vous pouvez imaginer dans une fête foraine : Grande roue, train fantôme et maison hantée, palais des glaces, tir à la carabine, friandises …. amusement et bonne ambiance garantis !

 ******

Pour faire simple, nous, on a ADORE Vienne ! C’est une ville propre, sûre, dans laquelle il est possible de faire des activités en famille, romantiques ou encore culturelles. Ce n’est pas une ville bon marché, certes. Elle demandera un budget conséquent. Pour notre part, nous souhaitons y retourner parce qu’il est évident qu’en 4 jours nous sommes loin d’en avoir fini avec elle !

Pour les gourmands, un article consacré entièrement à la gastronomie autrichienne et aux célèbres cafés Viennois est à suivre ! Auf wiedersehen !

3 COMMENTS
  • Miranda
    Répondre

    Superbe Schönbrunn en automne en effet ! Je ne sais pas si j’aurai l’occasion de voir les jardins en cette saison, mais je note quand même. Vous avez fait longtemps la queue pour entrer ?

    1. Nelly
      Répondre

      Hello Miranda !
      Oui les jardins sont magnifiques en automne. L’inconvénient c’est que tous les basins sont vidés en prévision de l’hiver.
      A vienne, le seul endroit où nous avons fait la queue, c’est au Café Centrale pour un goûter ! C’est ce que j’ai apprécié dans cette ville. Zero perte de temps liée à une surpopulation touristique.

  • Miranda
    Répondre

    ah oui, en juin un peu différent pour le château et… pas de queue qu Café Central !

Répondre à Nelly Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *