Floride

Que calor # 11 – Les Florida Keys

L’heure a sonné de quitter Key West, la plus belle des Florida Keys selon nous.

En attendant que Vince se réveille, je prends mon café (gracieusement offert par l’Eden House) au bord de la piscine pour profiter une dernière fois du magnifique jardin tropical dans un calme absolu.

Eden House Keys West

Une fois prêts, nous descendons faire le check-out et chargeons la voiture, non sans mal. Le coffre rétrécit ou bien nous avons de plus en plus de mal à refaire nos valises au carré ? Mais avant de quitter Key West, nous allons prendre un bon petit déjeuner à la Grignote située dans la même rue que l’Eden House. Un petit établissement tenu par des Français qui proposent des choses qui semblent bien appétissantes. Puis bon, leur mascotte est un carlin ! Pouvions nous rater ça ?

La salle est petite, il n’y a que quelques places sur les côtés. Mais comme il est tôt, nous n’avons pas de mal à nous installer. Le choix est intéressant et on retrouve les spécialités qui font la réputation des petits déjeuner Français. Nous prenons chacun une « cocotte » et des toasts à l’avocat. Juste de quoi faire le plein d’énergie avant de quitter les Keys.

La cocotte est super bonne. Je suis moins emballée par le toast qui a mon sens manque d’assaisonnement. Le pain en revanche est vraiment très bon !

Nous quittons l’Eden House aux alentours de 10h. La circulation est très fluide pour sortir de Key West, rien de surprenant pour un mardi matin. Petit pincement au cœur quand même ! Cette route retour des Keys vers Miami sent la fin des vacances. Et puis, on était si bien ici…. On essaie de ne pas trop y penser. Nous n’en n’avons pas encore tout à fait fini avec les Keys. Nous allons prendre notre temps le long de l’Overseas Highway et nous arrêter plusieurs fois. Nous avons préféré faire nos arrêts sur la route retour. Ce n’était peut être pas la meilleure option finalement. Après Key West, nos sorties en bateau et Dry Tortugas, il est difficile pour le reste des Keys de tenir la comparaison. D’autant plus, qu’aujourd’hui le temps est moins clément et le vent souffle très fort.

Itinéraire The Confidente

Sur Big Pine Key nous tentons d’apercevoir depuis la voiture les « mini » Deers, sans succès. Nous n’avons pas envie de faire le détour jusqu’à No Name Key. Nous poursuivons donc notre route jusqu’à Bahia Honda Key sur laquelle nous avons planifier notre premier arrêt.

Les Keys – Bahia Honda State Park

Ça bouchonne sur l’Overseas Highway pour accéder au State Park. Quand la file avance un peu, il faut aussi céder le passage aux voitures arrivant en sens inverse. L’accès est assez galère. Avec un peu de patience nous arrivons enfin à la guérite d’entrée du parc. Nous nous acquittons des 9$ de frais d’entrée et allons nous garer sur l’un des parkings.

Overseas Highway

Bahia Honda State Park

A Bahia Honda, le vent semble souffler encore plus fort pour le plus grand plaisir des Kite-Surfeurs. L’ouragan Irma qui est passé par là en 2017 a changé la physionomie des lieux. Sans la végétation luxuriante, l’allure n’est pas la même. Comme je le disais plus haut, Bahia Honda ne tient malheureusement pas la comparaison avec Key West et les activités que nous y avons faites.

Bahia Honda State Park

Bahia Honda State Park

Bahia Honda State Park

Nous nous promenons dans le parc et nous rendons jusqu’à l’ancien pont Seven Mile Bridge. De là, nous avons une jolie vue sur les plages avec en trame de fond l’Overseas Highway.

Bahia Honda State Park

Bahia Honda State Park

Bahia Honda State Park

Bahia Honda State Park

Bahia Honda State Park

Le vent et les gros nuages menaçants n’invitent pas à la baignade. Nous faisons le tour du parc avant de retourner à la voiture et continuer notre route des Keys.

 

Les Keys – Islamorada chez Robbie’s 

Notre prochain arrêt nous amène chez Robbie’s, célèbre pour ses tarpons !

Robbie's

Ce lieu semble être un incontournable des Keys. Ne nous mentons pas, c’est hyper touristique. Nous nous rendons sur le ponton où sont nourris les tarpons en payant les 2,25$ /pers demandés. Nous faisons l’impasse sur le seau de poisson qui pue. On laissera les autres faire !

Robbie's

Robbie's

Robbie's

 

Personnellement, je ne trouve pas que ce sont les tarpons qui offrent le spectacle, mais les pélicans ! Ils font preuve d’une témérité à toute épreuve pour vous ôter le poisson de la main (à défaut du pain de la bouche) ! Cela donne lieu a des scènes hilarantes !

Robbie's

Robbie's

Robbie's

Robbie's

Robbie's

Robbie's

J’ai de la peine pour ces pauvres oiseaux malmenés par touristes qui nourrissent les tarpons. Franchement, c’est de bonne guerre d’essayer de gratter un petit poisson. On n’agite pas un pot de miel devant un ours sans risquer le coup de patte. Ben là, c’est pareil mais avec le bec !

Pour le déjeuner, nous hésitons à poursuivre notre route et nous arrêter en chemin un peu plus. Finalement, nous décidons de rester manger chez Robbie’s. Il pleut un peu, les seules places couvertes se trouvent au bar. Nous nous installons donc sur les hauts tabourets. La barmaid, bien que très efficace, n’est pas très sympathique. Elle prend notre commande sans un sourire ou formule de politesse. Pas de bière pour ce midi, nous allons faire une grande route après. Nous prenons donc 2 coca zero et 2 Phili Cheese Steak. Ils sont très décevants et peu garnis en fromage. Ça cale nos estomacs mais sans grand plaisir.

Robbie's

Robbie's

Nous reprenons la route et cette fois-ci, notre prochain arrêt sera notre destination finale !

 

Miami Beach

Welcome (back) to Miami ! Certains étaient étonnés à la lecture du début de notre carnet de ne pas y voir Miami Beach et South Beach. Notre premier séjour dans le secteur, nous avons concentré nos visites du côté de Miami et des Everglades. La fin de notre séjour,lui sera consacré en totalité.

Miami Beach

D’ailleurs, nous allons même abandonner la voiture pour les prochains jours jusqu’à notre retour à l’aéroport. Nous arrivons à l’hôtel aux alentours de 16h30, laissons la Mustang au valet qui se chargera de la garer et allons faire le Check-in (note : toujours tip les valets quand vous laissez une voiture de location). Nous avons choisi un hôtel en front de mer à Miami Beach, The Confidante by Hyatt. Pour aller jusqu’au bout du kiff, on a réservé une chambre dans un étage élevé et une vue directe sur l’océan.

Miami Beach

Le lobby est plein de vie en fin d’après-midi, nous sommes un peu fatigués, donc nous ne traînons pas pour rejoindre notre chambre située au 12ème étage. Et bien nous ne sommes pas déçus ! La chambre est spacieuse et surtout, elle dispose de la vue escomptée avec un balcon en front de mer et une gigantesque terrasse latérale. Cette dernière est équipée de deux transats pour se mettre bien.

Nous passerons la fin de journée à visiter les installations de l’hôtel, la salle de sport (non, pas en vacances !), la plage, les piscines, le bar extérieur. Nous remarquons d’ailleurs la décoration « street art » du lobby. C’est raccord avec Wynwood !

Miami Beach

Miami Beach

En guise de dîner, nous nous contenterons d’un guacamole au blue cheese et d’un cocktail au bar extérieur. Que la nuit fût bonne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *