South Beach Miami Floride

Que calor #12 – Miami South Beach

Et voilà, ça sent la fin du voyage ! Nous sommes arrivés la veille à The Confidante Miami Beach pour 3 nuits. Au programme de ces derniers jours : farniente et balades à South Beach.

Nous avons gardé ces temps plus relax pour finir afin de ne pas rentrer sur les rotules à Paris. Et c’est vrai que South Beach s’y prête bien.

Fidèle à mes habitudes, j’ouvre les yeux à 6h du mat’, il fait encore nuit. Je vais sur mon téléphone. Je profite du décalage horaire pour papoter avec la France et faire mes Instagram. Vers 7h, je me glisse sans bruit hors de la chambre pour aller chercher des cafés. The Confidante met à disposition café et thé à partir de 6h30, dans le lobby, non loin de la salle de restaurant. J’en prends 2, celui de Vince n’aura pas le temps de refroidir avant qu’il ne se réveille. Et c’est toujours agréable d’avoir un café prêt quand on ouvre l’œil. Le snack n’est pas encore ouvert malheureusement, donc je vais devoir attendre pour grignoter quelque chose. De retour dans la chambre, je pose le café de Vince sur le bar et je fonce vers le balcon. Je me déplace sans un bruit, comme un ninja, pour le laisser dormir. Je m’installe et je savoure le spectacle. Miami Beach étant à l’est, le soleil se lève donc dans la mer. J’ai mon café spectacle au 14ème étage. Cela va devenir mon petit rituel du matin. Ce sont des moments comme ceux-là qui reposent l’âme et rechargent les batteries.

Miami Beach

Miami Beach

Miami Beach

Quand Vince se réveille, nous nous préparons tranquillement. Le planning de la journée ? Ben, il n’y en a pas. On verra bien où nous mènerons nos pieds. Nous avons décidé de laisser la voiture au parking et de descendre à South Beach par la plage. L’hôtel propose le prêt de vélo, sauf que nous avons constaté hier soir que la Beach Boardwalk était partiellement en travaux. De nombreux tronçons sont donc bloqués et nous n’avons pas envie de rouler en contre sens sur Collins (ou sur le trottoir) ni de prendre par Indian Creek, la balade en vélo n’aurait alors plus aucun sens. Donc, nous allons nous déplacer à pieds, alternant entre la plage et la Beach Boardwalk. Nous sortons de l’hôtel, côté piscine pour marcher sur la plage.

The Confidante Miami Beach

Une journée à pieds à South Beach

C’est agréable, il ne fait pas encore trop chaud et la majorité des êtres vivants présents sur la plage sont des mouettes. Nous longeons l’océan en observant les garçons de plage installer les transats, les sportifs faire leurs postures de yoga. Le panorama est typique South Beach avec les cabanes colorées de lifeguard devant les immeubles modernes. La plage est très propre. Les algues sont ramassées quotidiennement. Il y a également peu de détritus. On trouve des poubelles réparties régulièrement. Et à priori, les gens les utilisent ! Un bon point !

Miami Beach

Miami Beach

Miami Beach

Nous arrivons au niveau de la plage qui donne sur Ocean Drive, très célèbre spot de South Beach. Nous reprenons la Beach Broadwalk à se niveau là. Déjà, parce que ça soulagera nos jambes. Pas toujours facile de marcher dans le sable ! En plus, de grandes tentes sont en cours d’installation sur la plage pour accueillir un festival culinaire. Et puis, c’est sympa de voir Ocean Drive derrière les palmiers : ça met bien dans l’ambiance. Après avoir passé le Beach Patrol Headquarters, nous reprenons le chemin par la plage. Ca y est, nous avons trouvé un objectif ! C’est aller sur la jetée tout au bout ! En chemin, je trouve mes 2 cabanes de Lifeguard préférées !

South Beach

South Beach

South Beach

South Beach

Et enfin, nous foulons les planches de South Pointe Park Pier. Ce quai est le point le plus au sud de South Beach. Le port de Miami se trouve juste derrière. C’est impressionnant de voir s’engouffrer de très gros bateaux et portes-containers entre South Pointe Pier et Fisher Island.

Depuis le ponton, on a une vue magnifique sur South Beach d’un côté et sur Miami Downtown de l’autre. Tout au bout, c’est l’Océan à l’infini. Et quand on a de la chance, on peut même croiser des lamantins ! Saurez vous le repérer sur la vidéo ?

South Beach

South Beach

South Beach

Il est 11h30, nos ventres crient famine. Nous n’avons pas pris de petit déjeuner. A la base, nous voulions tester plusieurs adresses de restaurants Tex Mex et aussi Joe’s Stone Crab. Mais ils sont encore fermés et quand j’ai vraiment faim, je ne peux pas attendre. Nous remontons donc Ocean Drive en quête d’un restaurant ouvert. Nous tombons sur CJ’s Crab Shack qui jouxte le Beach Park Hotel. Comme il est tôt, nous sommes seuls dans la salle. La serveuse est super agréable et souriante. Et finalement, même si ce n’est pas Joe’s Stone Crab, on va quand même en manger du crabe ! Et nous ne sommes pas déçus. A voir quand il y a du monde, mais je trouve ça plutôt très correct. Nos assiettes sont énormes et tout est bon. On fait glisser le tout avec une bière et l’affaire est jouée !

Ocean Drive

Nous attaquons la digestion en flânant sur Ocean Drive. Elle a de l’allure cette rue. Elle n’est pas emblématique de South Beach pour rien. Ses bâtiments colorés art déco sous le ciel azur, la musique latino qui sort de chaque bar et restaurant, les palmiers, c’est tout ce qu’on vient chercher ici. D’autant plus qu’à cette heure-ci, il n’y a pas encore trop de monde. Certes, nous avons croisé quelques kékés des plages (souvent Français … cocorico !), mais ils n’ont pas réussi à gâcher l’ambiance. Mieux même, ils nous ont bien fait rigoler.

Ocean Drive SoBe

Ocean Drive SoBe

Ocean Drive SoBe

Notre balade nous porte jusqu’à Lincoln Road Mall. En fait de Mall, c’est une rue piétonne bordée de restaurants et de boutiques. Pas le meilleur endroit pour faire son shopping, entre les chaînes d’enseignes et les attrapes-touristes …  on y trouve quelques restaurants et boutiques qui sortent du lot. Mais ce ne sera pas pour aujourd’hui. Il y a une expo consacré à Botero dans toute la rue. Et ça c’est très sympa !

Lincoln Road Mall SoBe

Il commence à faire vraiment chaud ! Nous décidons de quitter South Beach et de rentrer à l’hôtel pour profiter en fin d’après midi de la piscine et de la plage. Le soleil est encore haut et cogne dur. Afin de préserver nos petits coups de soleil de Dry Torgugas, nous commençons par la piscine qui est déjà à l’ombre. Nous sommes installés sur deux transats du côté de la piscine Adult Only. Et le truc qui me fait halluciner, c’est que nous disposons chacun de 3 serviettes de plage. 2 pour que le transat soit totalement recouvert et une pour nous sécher. C’est quand même du gâchis…

Nous savourons ce moment de repos après notre marche de 13 km (en tongs !) et profitons de l’Happy Hours proposé par l’hôtel. Une bière fraîche est toujours agréable !

Quand nous estimons que les UV sont raisonnables, nous passons à la plage. Un vrai champ de bataille ! Les transats, à cette heure de la journée sont dans tous les sens. Oui, les clients suivent l’ensoleillement au au long de la journée ! Bon, on s’en fiche, on veut juste poser nos affaires et foncer dans l’eau !

Nous avons la sensation d’avoir vraiment profité de la journée. Nous remontons dans notre chambre pour prendre une douche et nous décidons de sortir pour manger. C’était trop healthy ce midi, on a besoin de gras ! La Tavern, le restaurant de l’hôtel Croydon non loin du Confidante, propose des burgers à la carte. Et les notes sont assez bonnes. Alors, si les burgers sont réellement très bons, l’accueil et le service sont déplorables ! Mais quand je dis déplorable, je n’exagère pas. Il est rare que je fasse savoir de façon aussi explicite mon mécontentement quand je suis au restaurant. Et bien là, c’était une des rares fois où je l’ai fait ! Le service étant compris (comme souvent à Miami Beach), nous n’avons pas laissé de tip complémentaire.

Résumé de la journée sur la carte

Balade South Beach

Une autre journée à pieds à South Beach ?

C’est notre dernière journée entière sur le sol Américain. Hier, on s’était dit qu’on resterait à l’hôtel pour vraiment chiller. Comme la veille, j’ouvre les yeux à 6h, un peu d’internet et je vais chercher le café. Cette fois-ci, le stand de snack est ouvert. Je prends donc aussi de quoi grignoter. Le rituel est déjà bien rodé ! Je m’installe sur le balcon et j’attends Monsieur Soleil. Ce matin, il me régale de son jeu de cache cache avec les nuages ! Quand Vincent se réveille, nous prenons le petit déjeuner sur la terrasse. Il me demande ce que j’ai envie de faire aujourd’hui. Je lui rappelle ce que lui-même avait décidé hier, c’est à dire RIEN. Mais il se ravise. Ca y est, il est devenu comme moi. Il ne peut plus « ne rien faire ». Nous regardons donc dans Le Routard et sur internet les attractions les plus courues de South Beach. Et nous décidons de visiter le World Erotic Art Museum  . D’après le guide du Routard, c’est un musée sympa, loin de l’idée pornographique qu’on peut s’en faire.

The Confidante Miami

The Confidante Miami

The Confidante Miami

Nous voici repartis à pieds à South Beach ! Nous arrivons un peu avant l’ouverture du musée. Nous attendons patiemment avant d’entrer et de payer nos places. C’est un peu cher, mais bon. Nous ne serons pas embêtés par la foule et l’exposition est assez intéressante. En revanche, je me demande ce qu’il faut au guide du Routard pour avoir la qualification de pornographique ? Parce que clairement, il y a des œuvres à caractère pornographique !

Après cette visite instructive, nous retournons sur Lincoln Road Mall pour déjeuner. Avant ça, un passage par Espanola Way. Là, ça sent vraiment l’attrape touristes même si c’est mignon tout plein.

Nous avions repéré le restaurant Spris, où il semblerait que les pizzas ne soient pas mauvaises ! Nous nous installons en terrasse. Notre serveuse est très sympa et efficace. Nous commandons des pizzas et une bière chacun. Je vous confirme que c’est une belle adresse pour manger de bonne pizzas à South Beach, très loin d’être un attrape touristes.

Lincoln Road Mall

On fera aussi un saut dans les boutiques de sport pour acheter un maillot de foot des Dolphins et un maillot de soccer de l’équipe de Miami. De mon côté, j’ai aussi envie de me faire un dernier plaisir chez Victoria’s Secret. J’ai repéré un petit peignoir for love & lemons qui me fait de l’œil. Et je n’ai pas envie de rentrer à Paris et avoir des regrets !

Nous remontons jusqu’à l’hôtel en prenant Collins Avenue.

South Beach

South Beach

Miami Beach

Miami Beach

Après avoir déposé nos achats et nous être changés, nous prenons la direction de la plage pour commencer, cette fois-ci. Nous demandons au garçon de plage 2 transat avec un parasol. Et là, surprise ! Si les transats et les serviettes sont inclus avec la nuit d’hôtel, le parasol, lui, nous coûte 22 $ ! Y a pas de petits profits !

Quand sonne l’Happy Hours, Vince va nous chercher des bières. Que nous savourons, bien calés sur nos transats, à l’ombre du parasol à 22$ !

Miami Beach

Nous finissons m’après midi à la piscine. J’avais repéré cette bouée queue de sirène dans la piscine des enfants. Elle a bien heureusement finie dans celle des adultes. Mais la concurrence fait rage … Il veut la guerre ?!

J’ai gagné ! On ne dira pas qu’il est juste parti, abandonnant la bouée à moitié dégonflée. Je préfère la légende de ma victoire aux poings par KO.

La nuit tombe sur Miami Beach et la question se pose de savoir ce qu’on va bien manger au dîner. C’est le dernier soir, on sort ? Bof, la flemme ! On se décide donc à commander des sushis livrés par Uber Eat. On les commande tranquillement, au bord de la piscine désertée. Quand le livreur arrive, nous le rejoignons devant l’hôtel. Nous remontons dans la chambre pour nous installer sur le balcon et dîner au son du ressac. Les Sushis sont excellents !

Nous faisons nos valises pour la dernière fois, tout à l’air de rentrer. Enfin, il a fallu que je fasse le sacrifice de nos verres à cocktail offerts en début de séjour. On s’en remettra !

Résumé de la journée sur la carte

Itinéraire South Beach

Dernier jour en Floride

Matin du dernier jour. Dernier café, dernier lever de soleil (last but not the least !), la dernière baignade pour en profiter jusqu’au bout ! Ce matin, l’océan est placide et le ciel menaçant. Comme si la nature nous disait « rentrez chez vous, jeunes Français. N’ayant aucun regret, toute façon le temps va être pourri ». En tout cas, l’eau est bonne, nous avons encore des rayons de soleil. Quand l’heure arrive enfin de remonter pour prendre une douche et partir, des gros nuages bien gris font leur apparition. Nous libérons la chambre à 11h30, check out, le valet ramène la voiture. Il galère tellement à mettre les valises dans le coffre qu’on décapote pour en mettre une sur le siège arrière. Faut dire, elles sont pleines à craquer !

The Confidante Miami

The Confidante Miami

The Confidante Miami

The Confidante Miami

The Confidante Miami

The Confidante Miami

The Confidante Miami

The Confidante Miami

Notre vol n’est qu’à 19h. Nous avons encore du temps devant nous. Je propose que nous allions à Dolphin Mall qui se trouve près de l’aéroport de Miami. Là-bas, on pourra déjeuner, rester au frais et nous seront proche de l’aéroport. C’est pas mal comme plan parce que ça bouchonne pas mal entre Miami Beach et l’aéroport. Ca évitera de stresser.

On se mange un philly cheese steaks, meilleur que chez Robbie’s mais pas aussi bon que celui de Hooters. On achète encore des t-shirts de sport (je n’avais pas de maillot des Dolphins !). L’heure arrive, il faut passer faire le plein et se rendre à l’aéroport.

Petite anecdote rigolote : mon fils de 12 ans vient d’atterrir à Miami où il va passer 10 jours avec son papa et sa belle maman. Ils vont aussi rendre visite à notre amie Rachel. Ils nous attendent donc tous les 3 sur le parking de Avis chez qui ils ont également loué leur véhicule. C’est tellement incongru de se retrouver ici. Ca nous fait plaisir de nous croiser. Nous resterons 1/2 h à discuter dans le parking.

Mi amore

Pour le reste, avec Corsair, nous avons droit à un terminal tout pourri ! Il n’y a que 2 tapis ouverts au contrôle, la salle n’est pas climatisée, c’est une catastrophe ! Généralement, dans les aéroports américain il y a toujours un large choix de fast food. Et bien pas ici ! Un pub irlandais à 10$ la bière et un mini Pizza Hut qui propose 2 choix de petite pizza … L’embarquement va bien entendu commencer en retard mais étant en queue d’appareil, nous allons embarquer les premiers.

Ce vol a été infernal. Beaucoup de turbulences, les pires hôtesses jamais vues et des plateaux repas qui se passent de commentaire…. heureusement j’avais prévu le coup avec ma Pizza Hut ! Mais, pour contrebalancer tout ça, avec le vent dans le dos (on n’a pas eu des turbulences pour rien), nous arrivons avec 1 heures d’avance à Paris Orly. Sauf que « bienvenue à Paris » nous allons perdre cette heure d’avance à attendre les bagages ! Même en Namibie où tout est fait à la main, les bagages ont été déchargés plus vite !

Une fois dans le taxi, en 20 min nous sommes à la maison. Un peu déphasés mais tellement de souvenirs. Nous allons garder cette euphorie Floride pendant 2 bonnes semaines ! Signe que ce voyage était réussi !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *