San Francisco Amérique du Nord

San Francisco – Part 1

2 414 miles plus tard … J1 – Arrivée à San Francisco

Nous avons donc pris un vol au départ de Paris transitant par Londres avec la British Airway pour aller jusque San Francisco.

Tout s’est bien passé, l’escale à Londres était même agréable. Nous avons déjeuné dans le « resto » de Gordon Ramsey. Un 1er clin d’œil à ce que nous avions prévu à Las Vegas.

La liaison Londres/San Franscisco s’est effectuée à bord d’un Airbus 380, une 1ère pour nous. Et cela confirme que je préfère voler dans un très gros avion. J’ai essayé de regarder plusieurs films mais sans arriver à m’y intéresser.

Kiki est de la partie bien sûr. Et ce satané lémurien se torche au Gin durant tout le vol !

Arrivée à San Francisco en fin d’après-midi. Nous avons récupéré nos bagages et avons passé l’immigration sans trop de difficulté.

Un peu crevé quand même. Le voyage a été long. Notez que Vince porte son sweat des Broncos en prévision de notre séjour à Denver !

Nous avons opté pour le taxi pour nous rendre à notre hôtel sur Lombard Street, même si ce n’est pas la solution la moins onéreuse. Nous étions un peu fatigués et se poser dans une voiture sans avoir rien à faire était vraiment agréable. Sauf que notre taxi a passé les ¾ du temps au téléphone. Je pense qu’il a fait le tour de son répertoire. Mais sur la fin, il a quand même fait mine de s’intéresser à nous et il a commencé à taper la discut’. Ca n’aura pas sauvé son pourboire ^^

Bref, nous arrivons à notre hôtel, bien noté sur Tripadvisor. Nous ne sommes pas déçus. Rien de luxueux mais chambre de taille correcte et très propre http://seaside-inn.san-francisco-hotels-ca.com/ 3 nuits 614, 97 $

Chambre Seaside Inn San Francisco

A peine le temps de poser les bagages que nous partons en quête de notre diner. Histoire de s’immerger tout de suite, nous avons été, après quelques recherches sur le net, dans un petit bar à sport où était servi des Philly Cheesesteaks http://www.jakessteaks.net/ 8€ le sandwich, 3€ les waffle fries.

Alors, ce n’est pas diététique du tout du tout, mais c’est tellement bon ! Ambiance des lieux très sympa, déco sport, écran qui diffuse des matchs. Les américains adorent discuter avec les touristes. Ça sera notre cantine sur SF.

Après un long trajet et ce repas copieux, nous n’avons qu’une envie : nous coucher ! Alors bonne nuit !

 

J2 – San Francisco

 

Réveil ultra matinal en ce 2ème jour, décalage horaire oblige. Nous avons décidé de dédier la journée à découverte de la ville. Nous avons prévu quelques spot mais rien n’est figé, vogue l’aventure !

Nous avons réservé via une appli, 24h de transport en commun pour prendre bus et tram toute la journée. Il s’est avéré que nous n’avons pris le bus qu’une fois, au départ de notre hôtel et que nous avons ensuite tout fait à pieds.

Nous prenons donc le bus direction Haight Ashbury. Il est très très tôt, nous sommes samedi, le bus est vide. Arrivé à Haight Ashbury tout est fermé bien sûr et n’ouvre qu’à 11h ! Donc nous n’avons pas pu faire les boutiques mais nous avons pu déambuler dans la rue sans personne sur les trottoirs. Nous pouvons donc profiter des fresques murales sans que personne ne nous gêne. Nous profitons également des vitrines « particulières » des boutiques du quartier.

Ce quartier a été le pôle du mouvement hippie des 60’s. La contre-culture hippie est toujours présente par le biais de l’art psychédélique.

Nous avons poussé jusqu’au Golden Gate Park où les joggers sont les rois ce samedi matin. Ce parc est le plus grand de la ville (5 km de long et 10 km de pistes cyclables. Il est plus grand que Central Park à New York !). Il regorge d’édifices et de jardins, dont le  Japanese Tea Garden, le conservatoire des fleurs et le jardin Botanique de San Francisco.

 

Évidemment, nous y sommes allés beaucoup trop tôt et tout était fermé. Tant pis, nous nous sommes contenté de déambuler dans les jardins extérieurs. Et c’était déjà très plaisant.

Nous ne sommes pas dérangés encore une fois, pour faire nos photos ! Dommage qu’il soit si tôt et que les nuages matinaux ne se soient pas encore dissipés.

Enfin 9h, nous allons pouvoir prendre notre petit dej. Toujours, sur les conseils des internautes, nous nous posons au Pork Store Cafe http://bit.ly/2onhBmd. Accueil hyper chaleureux, la serveuse nous parle français.

En ce début de séjour, j’ai tenté de conserver une alimentation healthy … cela ne durera pas très longtemps :p

Pour moi : English muffins, œuf, avocat, tomates, oignions, le tout sans matière grasse ajoutée ! Pour Vince … une sorte de gloubiboulga composé d’œuf, de saucisse, de tomates et d’oignons, accompagné d’un pain maison. Le tout accompagné d’un café américain. Alors, beaucoup trouvent ce café infecte, mais personnellement, c’est comme ça que je le préfère !

On ressort de là repu et sentant le graillon !

Nous continuons notre marche en direction du Buena Vista Park situé dans les quartiers d’Haight-Ashbury et de Buena Vista Heights. C’est le parc le plus ancien de la ville. Fondé en 1867, il culmine au sommet d’une colline de 175 mètres d’altitude et s’étend sur 150 000 m² !

Au passage, nous profitons de l’architecture typique de SF.

Nous arrivons au parc. Ca grimpe pas mal pour y accéder (et oui, colline de 175m d’altitude oblige !). Et encore plus dans le parc afin de bénéficier de la vue sur la ville.

A priori, la faune locale diffère de celle du Bois de Boulogne ! Ces informations nous serons très utiles au court de notre voyage.

En haut de ce parc, nous avons une très jolie vue de SF. Il est encore tôt, la brume ne s’est pas encore levée … Ca contribue au charme de cette ville.

Une chose que j’ai adoré à SF, c’est de voir les maîtres avec  leurs chiens. C’est vraiment une ville « dog friendly ». Et c’est bien la preuve que SF est une ville où il fait bon vivre !

Nous a croisons des petits chiens, des gros chiens … tout le monde cohabite, et ça ne pose aucun problème ! Ben nous aussi, on se sent bien !

Après cette bouffée d’oxygène et de zénitude, nous prenons la direction de Market Street puis de Union Square.

T’as raison poussin, cale toi contre le réverbère. C’est bien pentu et je ne voudrais pas que tu roules jusqu’au Pier 39 !

En route, petite pause chez Bean Bag Cafe. On en profite pour prendre un smoothie http://beanbagcafesf.com/

Lorsque l’on est à San Francisco, un arrêt photo s’impose aux …  Painted Ladies. Ces belles maisons Victoriennes colorées, l’un des emblèmes de la ville.

C’est intéressant d’observer en cette période de campagne électorale américaine, que les américains affichent sans crainte leur préférence politique. Ainsi, aux fenêtres nous observons que tel habitant supporte Hillary ou Bernie. Nous n’avons pas vu de soutien à Trump à SF, ce qui ne me surprend pas ! Nous en verrons ensuite sur les routes de notre Roadtrip.

Nous approchons de Market Street, une des artères principale de la ville. Market Street est un lieu de rassemblement, de parade et de manifestation pour les San Franciscains. Elle est comparée à la Cinquième Avenue de New York ou encore aux Champs Élysées de Paris (en moins classe quand même !!). Nous passons devant les bureaux de Twitter (photo que nous twitterons en live !)

Il doit être aux alentours de 12 ou 13h et il commence à y avoir du monde dans les rues. Nous décidons de faire une pause au Cheesecake Factory.

Et autant faire les choses bien,  nous décidons de patienter pour avoir une place en terrasse. La vue est chouette, les nuages commencent doucement à se dissiper, le déjeuner est très agréable.

Il faut attendre un petit moment pour avoir sa table. Mais quand le biper sonne, nous savons que nous allons passer un déjeuner agréable. Par chance, le soleil commence même à faire son apparition. Nous commençons à voir le ciel bleu.

A ce stade du voyage, nous sommes encore dans une optique « healthy ». Nous optons donc pour une salade. Et oui, ils font aussi des salades chez Cheesecake Factory ! Mais comme il ne faut pas exagérer, nous avons tout de même pris une belle part de cheesecake. Cheesecake caramel beurre salé pour moi, citron meringué pour monsieur. Je ne sais pas pour vous, mais ces photos me donnent l’eau à la bouche !

Nous sommes repus, en pleine digestion mais nous avons encore la force de marcher. Après un petit arrêt à la boutique Victoria Secret’s d’Union Square (où monsieur m’offrira un ensemble pour la nuit, mais Chut ! c’est un secret) nous partons en Direction Chinatown. Mais avant ça j’oubliais ! Nous avons fait un détour à Walgreens afin d’acheter des duvets pour notre séjour à Yosemite. Nous avons donc fait tout le reste de la journée avec nos duvets sur l’épaule. Avec ça, si nous n’étions pas identifiés « touristes » …

Et là, c’est le fail. Nous partons à pieds dans la mauvaise direction. Et à San Francisco, lorsque vous sortez des artères touristiques vous êtes dans un autre monde. Nous nous sommes aperçu assez rapidement que quelque chose clochait. Nous avions déjà croisé les homeless de SF. Mais là, clairement, nous n’étions pas où il fallait. Nous avons vu l’autre SF. A deux pas d’Union Square, il y a des centaines de sans-abris, rongés par la drogue et la misère. Triste tableau.

Nous n’avons pas été importunés mais nous avons préféré quitter les lieux assez rapidement.

Une grande partie des homeless de SF ont des troubles mentaux. Ils se sont retrouvés à la rue lorsque Reagan, alors gouverneur de la Californie, a fait fermer des hôpitaux psychiatriques.

Après ce petit détour plutôt perturbant, nous prenons la route (la bonne !) en direction de Chinatown. J’avoue que nous n’avons pas vraiment fait d’effort pour ce quartier. Nous n’y sommes que passé sans essayer de voir les spots réellement intéressant. Mais vivant près du 13ème à Paris, nous n’y avons pas vu de dépaysement ni d’intérêt.

Nous quittons Chinatown sans regret et nous dirigeons tranquillement vers Fisherman’s Wharf afin d’aller chercher les vélos réservés pour la balade du lendemain. Le soleil est au rendez-vous maintenant. La balade est sympa. On profite du temps clément. Nous passons par différents quartiers de la ville, dont le quartier Italien.

 Nous sommes samedi après-midi et il y a tellement de monde à Fisherman’s que c’en est insupportable. On ne s’attarde pas sur place. Juste le temps de prendre quelques photos. Nous reviendrons. Y a du monde et y a du vent ! Y a des sandwichs au crabe ! (nous y reviendrons)

Nous récupérons nos vélos chez Outspoken (il semblerait qu’à l’heure où je rédige ce carnet, ce loueur n’existe plus). Nous avons opté pour un combi location de velo + ticket de ferry puisque notre but est de nous rendre à Sausalito le lendemain et de rentrer sur SF en ferry. Le personnel de la boutique est sympa. Le patron se moque un peu de nous avec nos duvets. Hop ! C’est parti pour un retour à l’hôtel. Et là, 1ère confrontation avec  la topographie de San Francisco …  Une côte mes amis ! Avec un vélo de location, super lourd, mal réglé à ma taille … Je suis descendue  et j’ai fini à pieds en le poussant. Même pas honte, tout le monde faisait pareil (sauf Vince… je le hais).

Nous arrivons tout de même à l’hôtel, nous posons un peu pour éviter les crampes (près de 24 bornes à pieds  + le vélo) et nous repartons à pieds dans notre cantine pour le diner.

To be continued …. cliquez ici pour lire la suite

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *