Yosemite View Amérique du Nord

Yosemite NP – Part 1

2 414 miles plus tard … J4 – En route vers Yosemite National Park !

Le trajet passe vite. La route est sympa. J’ai lancé ma playlist, place à Eddie Vedder. C’est un peu cliché mais la BO de Into the wild est tellement belle. La ville laisse place à des étendues dévastées par la sécheresse qui sévit à ce moment-là en Californie.

A midi, nous faisons halte dans un Taco Bell. Monsieur se prend un combo #1 (burrito suprême + tacos) et moi je déguste mon sandwich au crabe. Re Yummy ! Je craignais qu’il prenne le chaud, mais non. Il était parfait ! Tout comme le début de ce voyage. Le Santa Fe nous parait énorme mais il est tout petit comparé aux pickups que nous croisons sur les routes.

Les paysages, tous différents, s’enchainent. Et ils deviennent de plus en plus verts à mesure que nous approchons de Yosemite.

Et nous rentrons enfin dans le parc ! C’était, avec les Arches, le parc que j’attendais le plus avant de partir https://www.nps.gov/yose/planyourvisit/upload/french-brochure.pdf

Nous achetons notre pass America the Beautiful, prenons les 1ère informations relatives au site et les cartes données par la Ranger (extrêmement souriante !) et nous décidons de passer tout de suite au Visitor Center de Yosemite Valley qui ferme à 17h. Le pass Americain the beautiful coute 80$ et donne accès pendant 1 an à tous les parcs nationaux. Il est aux alentours de 16h, le temps presse.

Nous roulons à vitesse réduite 25/30 M/H pour plusieurs raisons : tout d’abord, il serait dommage de ne pas profiter des paysages qui s’offrent à nous. Mais il est surtout nécessaire de réduire la vitesse dans les parcs nationaux  pour préserver la faune (la wildlife). Tous les ans, des ours meurent renversés par des voitures. Et nous n’avons pas envie de tuer un ours. Nous constatons avec effroi que les incendies ont fait des ravages. Puis le 1er arrêt au Half Dome View : grandiose !

Plus nous roulons et plus nous constatons qu’il y a beaucoup de monde pour un lundi début juin. Nous arrivons au parking archi plein mais nous arrivons à trouver une place. Il y a une petite trotte du parking au Visitor Center. Il ne faut pas trainer. Sur le chemin, nous avons notre 1ère approche avec la « wilderness » à ne surtout pas déranger. Nous verrons des panneaux en ce sens durant tout notre roadtrip !

Nous arrivons Visitor Center et faisons la queue. Nous prévoyons de faire Panorama trail en descendant de Glacier Point. Nous voulons avoir quelques informations sur le parcours et une carte plus détaillée des randonnées.

C’est notre tour. Nous expliquons à la Ranger notre projet. Elle nous fait « Wouha ! Très bon choix (mais je suppute qu’elle dise ça à tout le monde), ce trail vous permet de voir 3 magnifiques cascades ». Pour vous faire vivre le truc, on aurait dit une vendeuse du téléachat qui voulait nous vendre un truc. Imaginez un peu le discours « vous ne verrez pas UNE, pas DEUX, mais TROIS cascades ! C’est fabuleux ! ». Je l’ai vécu comme ça. Elle avait l’air emballé, autant que nous ! Personnellement, j’adore l’enthousiasme des Rangers.

Elle nous explique l’itinéraire et nous dit d’aller acheter nos billets de navettes au Yosemite Valley Lodge.

Nous nous y rendons à pieds. Encore une petite trotte … Il faut traverser la route. Une Ranger fait la circulation (elle était un peu moins enthousiaste). Elle nous fait attendre avec les autres piétons pendant près de 15 min ! Le village se vide, il est presque 17h et c’est un flot continu de voiture qui circule.

Nous arrivons finalement au comptoir du Lodge qui vend les billets de la navette. Et là, catastrophe. Il n’y a plus de place avant la navette de 13h … Panorama trail … Foutu ! La femme du comptoir nous encourage à venir tout de même demain et de faire du stop pour monter. Elle nous dit que beaucoup le font. Mais personnellement, je n’avais pas envie de prendre le risque de venir jusque-là et de rester en rade. Il est trop tard pour voir un Ranger et chercher une solution. Je suis catastrophée. Pour moi, Yosemite est foutu !

Mais, Vince assure ! Il a de la ressource. Il me dit de ne pas m’inquiéter. Nous retournons à la voiture (ça fait vraiment une trotte du Lodge au parking !) et nous partons pour le Half Dome Village (anciennement Curry Village) où nous avons réservé une tente. Le parking du camp. Un peu une épreuve de trouver une place.

Confort spartiate, boite à ours : bienvenue à Yosemite !

Nous arrivons, nous installons et nous décidons d’aller manger un bout. On se commande une pizza au pizza desk du camp (bon, la nourriture n’est pas top) et s’installe avec nos cartes pour préparer la rando du lendemain. On recherche une rando qui ne nécessite pas de prendre une navette, qui débute pas loin du Half Dome Village et qui permet de faire une boucle : Mist Trail and John Muir Trail into a loop ! Cette rando nous a permis de voir 2 des 3 cascades prévu en descendant Panorama trail. Sauf que là, nous les ferons en montant !

Le détail dans le lien ci-contre https://www.nps.gov/yose/planyourvisit/vernalnevadatrail.htm

Me voilà rassurée et très impatiente d’être au lendemain et de voir ces cascades. Pendant notre diner, nous sommes encore confrontés à la wilderness … toujours les mêmes …

Petites promenades digestives, on profite enfin du calme après cette journée tumultueuse. Il y a une petite prairie, entre le camp et la Merced River, traversée par un ponton en bois. Les campeurs se retrouvent là, à la nuit tombée, pour observer les étoiles. Je vous jure que ça vaut le déplacement. Ce soir-là, j’ai oublié tous mes tracas. Nous assistons à la tombée de la nuit. Les animaux profitent de l’obscurité pour sortir et brouter dans les prairies

Etape douche dans les sanitaires communs. Je ne suis pas fan du camping à cause de ça. Mais je dois bien avouer que c’est plutôt pas mal agencé, propre, et puis bon, c’est l’aventure ! J’ai quand même les yeux qui trainent partout pour être sure qu’une araignée n’est pas prête à me bondir dessus.

Et au dodo, dans nos duvets achetés à San Francisco. Je vous disais que c’était l’aventure … Demain, réveil à 5h du mat !

La suite de nos aventures à Yosemite, c’est par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *