Grand Canyon Bright Angel Trail Amérique du Nord

Grand Canyon – Part 2 Bright Angel Trail

2 414 miles plus tard … J10 – Bright Angel Trail to Plateau Point

Il est 4h30 ! Debout là-dedans ! ½ heure suffit pour nous préparer. Nous quittons l’hôtel à 5h après avoir préparé nos sacs à dos : snack et bouteilles d’eau, crème solaire, ibuprofène (la chaleur me donne des migraines épouvantables, l’ibu est mon meilleur ami) …

Il nous faut un  petit ¼ d’heure pour arriver à Mather Point. Le ciel est déjà coloré, le soleil va bientôt pointer le bout de son nez.

Nous nous installons sur un rocher, les pieds dans le vide et nous contemplons la merveille. Nous ne sommes pas seuls sur le site. Mais tout le monde respecte un silence religieux. Et tous les spectateurs lâchent un « oooooooooh » quand le soleil perce enfin au-dessus de la crête. C’est beau ! Ca valait le coup de se lever si tôt.

Les enfants en pyjamas, emmitouflés dans des couvertures me font sourire. Garderont-ils ce souvenir ? Cette sensation d’assister à quelque chose d’exceptionnel ? Peut-être que des vocations sont nées ce matin-là.

Grand Canyon Mather Point

Après ce moment magique, nous reprenons la voiture pour se garer au plus près du début du trail. Je sais que nous serons épuisés à l’arrivée, donc j’anticipe ! Notre ambition est de nous rendre jusque Plateau Point par la Bright Angel Trail afin d’avoir un aperçu du fleuve Colorado.

Par chance, nous trouvons une place sur le parking du Bright Angel Lodge où se trouve le point de départ du trail du même nom https://www.nps.gov/grca/planyourvisit/upload/brightangeltrail.pdf

Nous arrivons vers 6h au Traihead de la Bright Angel Trail. Nous y rencontrons un jeune homme qui prévoit de descendre uniquement jusqu’à la Mile and a half resthouse. Nous discutons quelques minutes avec lui. Il propose de lui-même de nous prendre en photo. Il est sympa. Nous lui souhaitons une bonne journée et commençons à descendre.

Je garde bien en mémoire le « le temps de descente doit être multiplié par deux pour la remontée ». Il n’en sera rien mais à ce moment-là, je pense à ça. Et puis je me dis « ah oui, quand même, ça descend bien ! ». Mais, même pas peur, il fait encore frais, je me sens bien. Nous avons tout ce qu’il faut pour que tout se passe sans accroc.

Nous mettons 40 min pour faire le 1er mile et demi. Je n’ai pas besoin de m’arrêter mais Vince veut grignoter une barre de céréales. Moi, je n’ai qu’une hâte, continuer à marcher. Arrêt à Mile and a half Resthouse.

Ah, petite chose qui a son importance. J’ai fait une chute en ski fin janvier et je me suis rompue partiellement le ligament croisé et fissuré le ménisque. Pas d’opération, une bonne rééducation. Je suis presque comme neuve. Mais je me sers de bâton de marche pour descendre. Il ne faudrait pas risquer une petite entorse du genou.

Nous mettons encore 40 min pour arriver Three mile resthouse (nous ne nous arrêtons pas) et encore 40 min pour atteindre Indian Garden.  Il faut croire que c’est notre vitesse de croisière.

Nous profitons des restrooms d’Indian Garden avant de repartir vers les derniers 1.5 mile jusque Plateau Point. Nous avons bien ri. Ce sont mes 1ères toilettes sèches dans un parc US (pas utilisé à Yosemite). Et ce petit souffle d’air qui vient du centre de la terre …. Souvenirs à jamais gravé dans ma mémoire !

C’est propre et ça ne sent pas mauvais (parce que j’ai testé les toilettes sèches au Piton de la Fournaise et c’était pas la même chose !)

Allez, en route pour Plateau Point. Bon, il n’y a plus d’ombre. Il commence à faire chaud. On entend des bruits suspects autour de nous. Nous restons bien sur le sentier.

Grand Canyon Indian Garden

Là nous avons  vraiment la sensation d’être dans le canyon. Même si nous ne sommes pas descendu jusqu’au Colorado.

A mi-chemin entre Plateau Point et Indian Garden, petite oasis au milieu … On se sent si petit ! Nous ne sommes rien comparés à cette immensité

Grand Canyon Bright Angel Trail

Et enfin la récompense ! Le point de vue est superbe. On entend le Colorado gronder en bas. C’est là que je me jure d’aller jusqu’en bas la prochaine fois, au bout de Bright Angel Trail.

Grand Canyon Plateau Point

Bilan de la descente : ça va, tranquille. Mais il commence à faire chaud. Nous prenons des dizaines de photos à plateau Point. Nous ne sommes pas très nombreux : un jeune couple de Russes qui a fait une centaine de portraits de la demoiselle au même endroit « stratégique » (si bien que nous avons attendu un assez long moment pour pouvoir accéder au spot et faire à notre tour des photos) et 7 trekkeurs de multiples nationalités qui sont descendus à Plateau Point en courant (et qui ne tarde pas à repartir dans l’autre sens). Certains n’avaient clairement pas le niveau, ce qui promet pour la remontée. D’ailleurs, nous dépasserons en marchant à la fin de rando, le maillot jaune fluo qui était à la traine ! Nous restons seuls sur le site un petit moment. Ce qui le rend encore plus magique.

Nous avons assisté à une scène assez comique. Tous les randonneurs laissent leur sac à dos au sol pour profiter librement du lieu et faire des photos. Après tout, personne ne nous le volera. Non, personne d’humain ne nous le volera, il faut le préciser. Mais la menace est ailleurs ! N’oubliez pas de fermer vos sacs, ne les laissez pas ouvert ! Un randonneur s’est fait piquer son sandwich par un écureuil ! Le chapardeur a ouvert le sachet fraicheur et s’est régalé devant nos mines mi amusées mi scandalisées !

Il est aux alentours de 9h lorsque nous décidons de commencer le retour. Nous voilà repartis en direction d’Indian Garden où nous comptons nous arrêter un moment pour manger un bout et rester à l’ombre de l’arbre près du robinet d’eau !

Nous grignotons notre Beef Jerky et nos crackers avec d’autres randonneurs (et des écureuils). J’ai bien retenu la leçon de plateau Point, je fais très attention à mes affaires ! Bref, nous grignotons sans trop manger parce que la digestion coupe les jambes et la remontée promet d’être légèrement plus difficile que la descente. Nous discutons avec une femme qui randonne avec sa sœur et sa nièce. Elles viennent de Phantom Ranch où elles ont passé deux nuits. Elles ont traversé le Canyon du nord au sud. Elles m’ont donné envie de faire la même chose lors d’une prochaine visite.

Nous nous remettons en route. Le 1er tronçon me semble très difficile. Il fait très chaud et je m’inquiète parce que ça ne monte pas encore très fort. Bon, l’après pause grignotage est toujours difficile pour moi. Donc je garde la pêche, ça va passer.

Et effectivement, après la 1ere halte, à Three mile resthouse où nous nous sommes mouillés les chapeaux et maillots et pris un peu le frais, ça allait beaucoup mieux. Puis, on a toujours la visite de nos amis …

Plus on monte et moins il fait chaud (tout est relatif bien sûr). On sent régulièrement une petite brise (du meilleur effet sur le t-shirt mouillé). En revanche, il n’y a presque plus d’ombre, le soleil est à son zénith. Il nous arrive de faire une pause en nous plaquant contre une paroi pour avoir un tout petit peu d’ombre et sentir la fraicheur de la roche.

On croise beaucoup de monde qui commencent à descendre. Je ne sais pas jusqu’où ils vont. Je trouve ça fou de commencer si tard.

Nous plaisantons pas mal avec Vince et nous rigolons de notre situation. Il faut vraiment aimer souffrir pour s’infliger ça ! Nous croisons un groupe qui descend et un homme nous dit « oh you look very nice !». Ce n’est qu’une façade mon brave monsieur ! En fait, son commentaire me fait très plaisir et me redonne de l’énergie !

Au final, nous avons mis autant de temps de marche en descente qu’en montée. Nous avons simplement pris plus de pause en montée entre chaque resthouse.

Nous finissons la rando, 19km A/R, en 6heures et 53 minutes. Les difficultés principales de Bright Angel Trail sont la chaleur et le dénivelé. Plus vous vous enfoncez dans le canyon et plus la chaleur est étouffante. La brise que vous sentez sur la rim n’est plus, une fois que vous descendez. Je vous encourage à commencer votre marche de bonne heure afin de profiter un maximum de la fraicheur et de l’ombre encore présente. En revanche, il y a tout de même un avantage non négligeable sur ce trail. Vous bénéficiez de 3 points d’eau potable tout au long du parcours, jusqu’à Indian Garden. Donc, pas besoin de se charger de 4 L d’eau. Une bouteille de 1,5L suffit. Vous pouvez la remplir au fur et à mesure de votre descente /montée. Et un sac plus léger est un sacré plus, en randonnée.

Petite remarque : j’ai été très déçue de l’attitude des gens lors des derniers mètres de la randonnée.

La fin est très difficile. Ca grimpe fort et la fatigue commence à vraiment se faire sentir. Nous devions slalomer entre les photographes, amateurs de selfies,  pour nous frayer un chemin. On en a même vu se griller une petite clope.

Je compare avec une autre expérience de rando un peu difficile, celle du Piton de la Fournaise. Le mur final est épuisant (je le trouve plus dur que la partie de la montée de la BAT que j’ai faite) et il y avait une ambiance extraordinaire. Les gens qui ne descendent pas et admirent simplement le point de vue applaudissent et félicitent les randonneurs qui remontent. Ca fait du bien, c’est sympa, ça ne coute rien.

On l’a fait ! Je suis contente et je veux donc ma glace ! On file à la boutique et je me prends une énorme boule beurre de cacahuète. Il est aux alentours de 13h30. Je n’ai plus rien envie de faire. Nous reportons au lendemain Desert View. De toute façon c’est sur notre route.

Nous passons l’après-midi dans la piscine de l‘hôtel. En plein après-midi, nous profitons seul du bassin. L’eau nous rafraichit et relaxe les muscles qui ont été très sollicités durant la journée.

Puis nous dinons à 17h30 chez Wendy’s ! https://www.wendys.com/ Je ne me suis pas du tout régalé. Trop gras, trop riche, écœurant. Je ne finirais même pas mon burger. Il faut dire que la migraine qui pointe le bout de son nez ne m’aide pas beaucoup.

Pour finir cette journée, nous rentrons à l’hôtel et nous matons Zombies Land à la TV en mangeant des Twinkies et des Snowballs ! (comprenne qui pourra !).

Les chaussures de rando se souviendront du grand Canyon et de Bright Angel Trail !

 

Encore plus de Grand Canyon ? C’est par ici avec la 3è et dernière Partie 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *