Paulina Lake Newberry NVM Amérique du Nord

Jour 9 : Newberry National Volcanic Monument

Le jour où tout est chronométré à Newberry NVM.

Une fois n’est pas coutume, cette nouvelle journée qui commence doit suivre un timing assez précis afin de pouvoir visiter la Lava River Cave en fin de journée. En effet, l’accès aux caves ferme à 15h45, il faudra donc être au plus tard au parking à 15h30.

Nous quittons donc le Eagle Crater Lake Inn et Chemult après un rapide petit déjeuner composé de café et de flocons d’avoine. Il est 7h lorsque nous reprenons la route direction Newberry National Volcanic Monument sous des températures inférieures à 10°C.

 

Newberry NVM – Paulina Lake

Paulian Lake Itinéraire

Nous arrivons dans les temps prévus au parking en face du Visitor Center. Il est à peine 8h et il y a déjà de nombreux visiteurs qui s’affairent à préparer leur matériel, essentiellement des canoés ou des barques pour passer une belle journée de pêche sur le lac.

Et ça tombe bien qu’il y ait du monde, ça me permet de demander du change aux seniors à côté de nous, qui, par chance auront des petites coupures en échange de mon billet de 20. Nous pouvons ainsi nous acquitter des frais en glissant un billet de $5 dans l’enveloppe.

Newberry National Volcanic Monument

A cette heure, le Visitor Center est fermé, nous y retournerons plus tard. Après un rapide passage aux wc, nous nous engageons sur le trail faisant le tour du lac.

La randonnée de Paulina Lakeshore Loop Trail fait le tour du lac en le longeant. Elle promet une balade agréable et de jolies vues.

 

Paulina Lakeshore Loop

Les températures fraîches, pour ne pas dire froides, du matin commencent à laisser place à la douceur. Nous savons qu’il fera bientôt très chaud. Mais les rives du lac sont boisées. Ce qui nous préservera de la chaleur.

Paulina Lakeshore Loop

 

Paulina Lakeshore Loop

En revanche, ce sont nos chèches qui nous préserveront des piqures de moustiques. Nous n’avons pas souffert de leur présence de façon constante durant le trail, mais ils étaient présents par nuée sur certaines portions, notamment celles au plus près du lac. D’ailleurs, je serais piquée à la lèvre à mi-parcours. A moi la bouche d’Angelina Jolie ! Le moustique est moins cher qu’une injection de collagène !

Lorsque nous arrivons aux sources chaudes, nous constatons que nous ne sommes pas seuls. Il s’y trouvent déjà deux couples qui se prélassent dans leur jacuzzi naturel avec vu sur le lac. Je remarque que l’homme d’un des deux couples portent un bracelet électronique à la cheville. Les deux couples discutent entre eux. J’entends l’homme au bracelet expliqué que son officier de probation lui a demandé de trouver du travail.  Il lui aurait répondu qu’il préférait partir en roadtrip avec sa girlfriend et son chien. Vraiment, nous avons croisé des gens étonnant durant notre voyage !

L’eau de certaines sources est tellement chaude que Vincent peut à peine y tremper les pieds. La femme de l’homme en probation nous invite à prendre la source qu’ils viennent de quitter, l’eau y est nettement meilleure. Mais je n’ai pas mon maillot de bain et je décline aimablement sa proposition. Mais c’était une gentille attention. Comme quoi, on n’est pas forcément antipathique quand on a fait de la prison.

Nous repartons sur le trail principal pour continuer notre boucle. Les paysages sont magnifiques et très variés. Tantôt boisé, tantôt découvert ; plat ou escarpé ; coulée de lave pétrifié, rocher ou prairie marécageuse (où il y a le plus de moustiques !).

Paulina Lake Newberry NVM

Paulina Lake Newberry NVM

Paulina Lake Newberry NVM

Il est très difficile de savoir où on en est du trail. Les seuls points de repères sont les sources et les campings qui sont traversés. Evidemment à postériori, il est plus aisé de les remarquer. J’avoue qu’en préparant la journée, je n’avais pas été autant dans le détail. Du coup, arrivés à notre 1er camping, j’ai pensé que nous étions bientôt à la fin de notre randonnée. Mais en fait, pas du tout ! C’est sur le chemin devant le panneau que vous voyons notre 2ème serpent du séjour. Il a traversé devant nous vitesse grand V. Je ne m’y attendais pas et il m’a fait sursauter.

Après avoir marché quelques centaines de mètres sur le bitume, nous repartons sur un chemin qui longe le lac. Nous traversons plusieurs autres campings, certains mieux aménagés que d’autres.

Nous parvenons finalement à rejoindre le parking d’où nous étions partis 4 h plus tôt. C’est chouette, nous sommes bien dans les temps.

Nous passons rapidement au Visitor Center où nous achèterons un poster pour agrandir notre collection et où nous ferons tamponner notre National Park Passeport acheté la veille à Crater Lake.

A l’extérieur du bâtiment, devant la porte d’entrée, il y a un mûr sur lequel est fixé des caissons renfermant des pierres volcaniques ainsi qu’un panneau explicatif sur ces dernières. Le Visitor Center est certainement le paradis de tous les géologues en herbe.

Nous prenons la voiture et nous mettons en route pour notre prochaine visite prévue au planning.

Newberry NVM – Big Obsidian Flow

Big Obsidian Flow Itinéraire

Nous sommes sur le parking en quelques minutes. Nous profitons des tables de pique-nique pour faire une pause bagels avant d’attaquer la toute petite rando de Big Obsidian Flow. Nous sommes très rapidement rejoints par un écureuil qui a semble t il été alerté par le bruit de nos sachets. Il restera à proximité de notre table en espérant récupérer les miettes pendant tout notre pique-nique.

Big Obsidian Flow est un incontournable de Newberry NVM. Nous avions déjà vu quelques bels exemplaires de cette pierre sur les rives de Paulina Lake, mais ce qui nous attend n’a rien de semblable.

Big Obsidian Flow Itinéraire

Big Obsidian Flow trail

Cette coulée de lave solidifiée est impressionnante par sa taille et par la quantité d’Obsidian qui en résulte. Tout le long de ce petit trail d’un km, des panneaux vous expliqueront la formation du site, les différentes pierres qui le constituent, l’utilisation pratique de l’Obsidian.

Big Obsidian Flow

Bien sûr, il est interdit de ramasser les pierres. Ce qui n’est pas forcément respecté par tout le monde.

Ce qui m’a le plus surpris c’est évidemment cette coulée qui semble sans vie au mieux de la forêt mais surtout les quelques arbres qui poussent au milieu de cet environnement. Vraiment étonnant.

Big Obsidian Flow

Nous avons passé 1 heure sur le site, ce qui est parfait pour notre timing ! Il nous reste du temps pour le dernier lieu que nous voulions visiter.

Newberry NVM – Paulina Falls

Il est possible d’effectuer un trail depuis le parking où nous étions garés le matin pour se rendre aux Paulina Falls. Mais dans le souci de gagner du temps, nous préférons nous garer directement sur le parking des falls.

Paulina Falls Itinéraire

Ici, vous avez le choix de vous contenter d’observer les chutes depuis le haut. Elles sont déjà très jolies et impressionnantes. Ou vous pouvez aussi descendre les 400m du petit chemin vous menant à leurs pieds. Nous avons évidemment opté pour les deux solutions.

Paulina Falls trail

Paulina Falls Newberry NVM

Comme toujours depuis que nous sommes en Oregon, une courte distance pour un assez gros dénivelé. Nous commençons à sérieusement nous habituer !

Paulina Falls Newberry NVM

Paulina Falls Newberry NVM

Nous en avons fini avec Newberry National Volcanic Monument ! Nous sommes même en avance sur le planning. Il est à peu près 14h et nous avons largement le temps de nous rendre à notre prochaine et dernière étape de la journée.

Lava River Cave

Lava River Cave Itinéraire

Nous arrivons au parking de la Lava River Cave après 30 min de route.  Comme prévu, le parking est totalement saturé à cette heure de la journée. Nous savions que c’était le risque. C’est bien indiqué sur le site USDA :

« 2018 Operating Season Gate closes at 3:45 p.m. Arrive before 11 a.m. on weekends and peak summer season to improve your likelihood of securing parking. »

Mais nous ne pouvions pas arriver avant 11h. Nous avions prévu en cas de problème pour le stationnement, de revenir le lendemain matin depuis Bend avant notre visite de Smith Rock SP et de profiter du reste de la journée pour nous promener dans la Deschutes Forest.

Mais il est tôt, nous nous laissons encore une chance de trouver une place. Nous faisons un premier tour du parking sans succès. Nous faisons un deuxième tour et c’est juste avant d’en sortir qu’une place se libère ! En fait, le parking est chargé mais le flux de départ est continu donc s’il n’y a pas trop de voitures qui circulent dans l’attente d’une place, vous aurez toutes les chances de pouvoir vous garer. Et à presque 15h, il y a plus de visiteurs qui quittent les lieux qu’il n’en arrive.

Nous savons qu’il fait froid dans les tunnels alors nous prévoyons vestes et foulards pour la visite. Malheureusement, nous ne remettons la main que sur une seule lampe frontale. La deuxième est certainement rangée dans une valise et hors de question de tout déballer. Tant pis, on se contentera d’une seule et nous resterons coller serrer durant la visite !

Nous arrivons un poil trop tard pour intégrer le prochain groupe de visiteurs et écouter le speech du Ranger. C’est donc le Ranger qui nous accueille qui nous expliquera l’histoire de la lava cave, ainsi que les mesures de sécurité. Nous avons le droit à un entretien particulier. Les gens qui arriveront après nous devront, eux, écouter le briefing du prochain groupe.

Le Ranger nous demande si nous avons déjà visité des caves, catacombes ou autres cavernes. Il nous demande surtout si nos vêtements et chaussures ont déjà été en contact avec des chauve-souris ou une autre caverne. En effet, pour éviter toutes contaminations des chauves-souris présentes dans la Lava River Cave, il est obligatoire de s’assurer qu’aucune contamination ne sera possible avec nos vêtements. Le Ranger nous explique que le lavage à 60° ne suffit pas pour éliminer tous les agents pathogènes responsables de la disparition de colonie entière de ces petites bêtes.

Là, on se garde bien de raconter au Ranger que nous avons eu une chauve-souris, qui est rentrée par la fenêtre dans notre salon, un soir du mois de juillet. Bon, Vincent n’était pas en chaussures de rando au moment où il l’a capturé pour relâcher dehors la bête affolée. Ouais, nous non plus on n’en revenait pas …

Voilà, nous sommes briefés et le Ranger invite le groupe à se diriger vers la cabane où un agent vérifie les pass (le pass payé à Paulina lake est toujours valable à la Lava River Cave) ou bien fait payer le droit d’entrée. C’est également ici qu’il est possible de prendre une lampe.  « Notre » Ranger nous demande de les suivre. Les personnes derrière nous, quant à elles devront s’assoir et écouter à leur tour le briefing.

Ce système permet non seulement de rappeler les consignes mais aussi de réguler le flux d’entrée. Je trouve ça pas mal.

Nous voilà partie vers la bouche des enfers l’entrée de la grotte de lave ! Nous n’attendons pas pour nous couvrir, nous sentons déjà un petit courant d’air frais souffler dans notre direction.

Nous descendons à la queue leu leu les escaliers nous menant au noir absolu. Il faut très rapidement allumer les lampes. C’est assez incroyable de se retrouver dans le noir aussi rapidement. Nous ne voyons plus que des parcelles de parois et les faisceaux lumineux des lampes.

Lava River Cave Oregon

Lava River Cave Oregon

Lava River Cave Oregon

Notre corps est encore réchauffé par la chaleur de la surface mais rapidement, nous allons sentir les effets du froid, surtout sur nos mains et nos nez. Nous croisons des visiteurs en tongs et T-shirt. J’ai mal pour eux.

Et c’est une obscurité indescriptible. Notre unique lampe frontale portée par Vincent ne suffit pas à nous éclairer tous les deux de façon sûre. Impossible de voir assez précisément le sol et d’éviter pierres, crevasses etc. Heureusement, mon téléphone portable est chargé à bloc et je peux utiliser ma lampe (quand je ne fais pas de photo !).

La Lava River Cave est relativement fréquentée mais en laissant les visiteurs de devant prendre de l’avance, nous arrivons à garder une certaine intimité. Au retour, nous ne croiserons plus grand monde, juste les quelques derniers visiteurs arrivés pile à 15h45.

Lava River Cave Oregon

C’est une visite à faire absolument sauf si vous avez peur du noir ou êtes claustrophobes. Quand on éteint la lampe, c’est assez impressionnant : le silence et le noir, la sensation de sentir la caverne respirer.

Lava River Cave Oregon

Le bémol, s’il en faut un, les personnes pas très futées qui t’éblouissent en te croisant avec leurs lampes, ceux qui jacassent sans interruption, et ceux qui s’amusent à faire peur à leurs jeunes enfants en faisant des bruits de fantôme. Marrant hein, de traumatiser son enfant ! Et la palme est décernée à un jeune couple avec un bébé (6 mois maxi) simplement vêtu d’un body. Mais bon, il était dans une couverture … les bras et jambes dépassants. Il doit faire 5° dans la cave. Imaginez-vous, en maillot de bain dans un frigo, sans bouger. Voilà ce que devait ressenti ce pauvre petit.

Tout ça, c’est tout de même anecdotique dans cette visite que nous avons adorée !

Lorsque nous sortons de la grotte, le parking s’est bien vidé.

Bend

C’est enchanté de cette journée bien remplie et variée que nous nous mettons en route pour Bend.

Holiday Motel Itinéraire

Nous arrivons rapidement au Holiday Motel. Je ne m’attendais pas à une chambre aussi bien meublée. On a toujours des surprises dans les motels, bonnes ou mauvaises.

Nous nous installons et passons rapidement sous la douche avant d’aller dîner.

Nous cherchons sur TripAdvisor et Google où nous restaurer. Nous finissons dans un Japonais Teppanyaki qui a de très bonnes notes. C’est tout ce qu’il nous faut : des protéines et du riz pour recharger les batteries. Et puis une bière Japonaise pour nous réhydrater !

Nous préférons nous asseoir à une table classique plutôt qu’à une table Teppanyaki. Besoin de calme après cette journée, même si le show est sympathique.

Le service était particulièrement aimable et il faut bien avouer que le plat de Vincent et mes sushis étaient délicieux. Je ne m’attendais pas à cela en arrivant dans cette grande salle sans âme.

Okawa Bend

Okawa Bend

Le serveur avec qui nous discuterons un peu nous indiquera qu’un festival de la bière se tient à Bend le soir même. Certainement la Sapporo 66cl que nous avons chacun bu, lui a soufflé l’idée que nous étions de bons consommateurs de houblon. Nous le remercions vivement pour l’information. Mais ce soir-là, nous passons notre tour. D’autant plus que le lendemain, une autre belle journée de découvertes nous attend.

2 COMMENTS
  • Joelle
    Répondre

    Elles ont l’air bien impressionnantes ces Paulina Falls…. je note surtout que j’aime bien ce côté de l’Oregon et que j’aimerais retourner à Sisters…

    1. Nell
      Répondre

      Et bien, tu vois, moi j’aimerais y retourner pour découvrir Sisters !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *