Greenfire Desert Lodge Namibie

Namibie #2 – Greenfire Desert Lodge

Direction le sud de la Namibrand Nature Reserve, au Greenfire Desert Lodge.

La route reste bitumée entre Mariental et Maltahöhe. Et sur les routes bitumées, des aires de repos sommaires sont aménagées. Pas de toilettes, mais une table entourée de chaises/ bancs, parfois à l’ombre d’un arbre ou d’un haut-vent, parfois non.

Route C19 Namibie

Route C19 Namibie

Arrêt à Maltahöhe

C’est là que nous faisons notre premier arrêt pour faire le plein d’essence à la Station Petrosol. Nous sommes loin d’avoir vidé le premier réservoir mais cet arrêt est également l’occasion pour dégonfler les pneus à 1,8 bar avant de nous lancer sur les gravel road. Les pneumatiques et la crevaison restent un gros sujet de préoccupations sur les routes Namibiennes. La quantité de pneus éclatés qui jonche le bas-côté des routes n’est pas faite pour nous rassurer.

Pendant qu’on s’occupe des pneus et de l’essence, un petit garçon vient à notre rencontre. Il me réclame de l’argent, la mine tristoune.  Je refuse de lui donner l’argent quémandée. Mais en échange, je lui propose une sucette (j’avais ramené de France des Chupa Chups sans sucre enrichies en vitamines – oui, ça existe les bonbons vitaminés) et surtout, ce qui le fera rayonner, je lui propose de prendre une photo avec mon Instax Mini et de la lui donner. Ni une ni deux, il a totalement oublié l’argent qu’il réclamait et il s’est mis à prendre la pause comme un pro. Il a été si heureux des photos que je lui ai données, que nous avons eu ensuite la visite de ses copains.

600 m après la station Petrosol, la C19 devient une piste au niveau de Oahera. Nous y faisons un dernier arrêt avant de reprendre la route. C’est un établissement tenu par un Francophone très impliqué dans la vie locale. A Oahera, vous pouvez vous arrêter pour déjeuner ou comme nous juste pour acheter quelques objets d’art africain et autres souvenirs. Nous croisons sur le parking les jeunes membres de la chorale formée par le propriétaire des lieux qui venaient de se produire devant un groupe de touristes qui déjeunaient sur place.

Avant de partir, nous n’oublions pas d’ouvrir la trappe sur le côté du coffre. Cette petite trappe ouverte évite l’accumulation de poussière dans le coffre. Et croyez-moi, l’opération n’est pas inutile. Nous le découvrirons avec horreur la seule fois où nous avons oublié de le faire !

Maltahöhe Namibie

Maltahöhe Namibie

Oahera Maltahöhe Namibie

Oahera Namibie

Greenfire Desert Lodge – Betta

Le lodge

Le Greenfire Desert Lodge se trouve à 25km à l’ouest de Betta. Cette dernière n’est pas une ville à proprement parler mais juste une station-service et un campsite. On appelle « Betta », tout le secteur au sud est de la NamibRand reserve. Nous ne prenons même pas la route passant par Betta préférant, sur les conseils de Mickaël de Tourmaline, passer par Tsaris Pass et bifurquer ensuite sur la D 827 puis la D831.

Route C19 Namibie

Route C19 Namibie

Tsaris Pass Namibie

Sur la D826 au nord est de Betta se trouve le Duwisib Castle. Mais comme nous n’avons pas pris cet itinéraire, nous n’avons pas pu faire le crochet pour aller le voir. Avec l’itinéraire que nous avons emprunté pour aller au Lodge, le détour pour nous y rendre était trop important. Nous avons donc laissé tomber cette visite.

Le lodge se trouve assez loin de la route et on y accède par une piste privée une fois le portail passé. Le calme est garanti !

Greenfire Desert Lodge

Greenfire Desert Lodge

Greenfire Desert Lodge

Nous arrivons au lodge en début d’après-midi où nous sommes accueillis par des zèbres ! Nos premiers zèbres ! Ils broutent tranquillement en face de la réception.

Greenfire Desert Lodge

Greenfire Desert Lodge

Ce sont Etienne et sa femme qui gèrent les 20 000 Ha de cette concession privée qui abrite un petit lodge de seulement 6 chambres. Lorsque vous réservez une nuit au Greenfire Desert Lodge, tout est inclus : repas et activités sur la concession.

Greenfire Desert Lodge

Greenfire Desert Lodge

Durant le check in, Etienne et sa compagne s’enquièrent rapidement de notre régime alimentaire. Comprenez par-là, qu’ils s’assurent que nous ne sommes pas végétariens ! Nous les rassurons et insistons même sur le fait que nous adorons la viande. Au menu ce soir, c’est steak d’Oryx !

Ils nous indiquent également que nous ne serons que 2 couples à dormir ici ce soir. Et du coup, pour notre confort, ils nous placent dans la chambre #1 tandis que les autres guest seront dans la chambre #6. Encore une fois, notre tranquillité est garantie !

Ici, ce sont les panneaux solaires qui assurent l’électricité. Il n’y a pas de prise dans les chambres. Une borne de rechargement est disponible dans la salle commune qui se trouve au milieu des 6 chambres.

Comme souvent dans les lodges isolés, une attention toute particulière est apportée à l’utilisation des ressources naturelles. Le gaspillage est traqué et c’est bien normal ! Nous sommes incités à faire attention à notre consommation d’eau.

Ce lodge fonctionne sur la confiance. Dans le lounge central, il est possible de se servir en boissons en tout genre. Au moment du Check out, il faut juste indiquer ce qui a été consommé.

Greenfire Desert Lodge Lounge

Le plastique est banni au Greenfire Desert Lodge. Des gourdes en métal sont à la disposition des guest durant le séjour. Et il est interdit de jeter du plastique dans les poubelles. Etienne nous a expliqué qu’il se rend à Windhoek pour jeter au recyclage tous les plastiques du lodge.

Pour le WIFI, il est payant (20N$) et uniquement disponible à la réception.

La réception et le lodge se trouvent à près d’un km l’un de l’autre. Durant la nuit, nous serons seuls. Aucun personnel ne dort sur place.

Nous prenons nos quartiers dans la spacieuse chambre. Nous profitons d’avoir le lodge pour nous tout seul avant l’arrivée de l’autre couple pour jouir de la piscine en sirotant une bière fraîche.

Greenfire Desert Lodge

Greenfire Desert Lodge

Greenfire Desert Lodge

Nos seuls compagnons sont les Oryx près du petit point d’eau en face des chambres. Nous nous sentons au paradis, un paradis africain ! Il fait chaud, l’eau est bonne, nous n’entendons aucun bruit hormis ceux, discrets, des animaux.

Greenfire Desert Lodge

Greenfire Desert Lodge

Un couple d’Allemands arrive en fin d’après-midi, juste à temps pour partir avec nous en scenic drive avec un guide du lodge.

Scenic Drive au Greenfire Desert Lodge

Un scenic drive est une balade en véhicule 4×4 avec guide ayant pour but de découvrir des paysages. Ce drive, nous allons le faire en fin d’après-midi et ainsi assister au coucher du soleil dans un décor somptueux.

Scenic drive Greenfire Desert Lodge

Notre guide confirme, ce que nous avait dit celui du Sundowner au Kalahari Anib Lodge, que la saison des pluies n’a pas été très généreuse cette année. Aussi, il nous prévient que ne nous verrons pas, ou peu, d’animaux mais que la concession offre des paysages qui nous feront vite oublier cette désertion.

Scenic drive Greenfire Desert Lodge

Toutefois, nous verrons des Oryx se bagarrer, ainsi que quelques Springbok.

Scenic drive Greenfire Desert Lodge

Notre guide nous donne des informations sur la faune qui peuple habituellement les lieux, ainsi que sur la flore.

Mais le plus spectaculaire de cette balade, c’est le coucher de soleil depuis les dunes rouges de la réserve.

Scenic drive Greenfire Desert Lodge

Scenic drive Greenfire Desert Lodge

Scenic drive Greenfire Desert Lodge

Scenic drive Greenfire Desert Lodge

Scenic drive Greenfire Desert Lodge

A 19h, nous sommes de retour au lodge où le personnel s’est affairé à préparer notre repas et nos chambres pour la nuit, durant notre absence.

Comme souvent dans les petits lodges, une seule table est dressée pour tous les guest. C’est une volonté de donner une certaine convivialité aux repas. Nous dînons donc à la même table que le couple d’Allemands.

Vincent décide de prendre une bouteille de vin rouge pour accompagner notre repas. Nous la partageons avec eux.

Le repas fini, nous allons contempler les étoiles. La voie lactée n’est visible qu’en tout début de soirée. Lorsque la lune se lève, sa clarté illumine la plaine devant nous et rend la contemplation de la voûte stellaire moins évidente. J’ai rarement vu une lune qui éclairait si bien la nuit.

Premier essai de photo de nuit : peu concluant !

Greenfire Desert Lodge

Morning walk au Greenfire Desert Lodge

Le lendemain matin, réveil à 6h. Nous quittons le lodge pour nous rendre en voiture sur un minuscule parking situé sur la piste entre la réception et la sortie de la réserve. Nous allons assister au lever du soleil sur une dune sur les conseils d’Etienne. Il nous faudra être de retour au lodge à 8h pour le petit déjeuner. Dans ces petites structures, les repas sont à heure fixe !

Greenfire Desert Lodge

Spectacle grandiose, juste pour nous deux. Nous sommes conscients de la chance que nous avons en cet instant. Le lodge porte très bien son nom. Au lever du soleil, toute la concession s’embrase.

Sunrise Greenfire Desert Lodge

Sunrise Greenfire Desert Lodge

Sunrise Greenfire Desert Lodge

Sunrise Greenfire Desert Lodge

Sunrise Greenfire Desert Lodge

A 8h, nous sommes de retour au lodge et prenons un très complet petit déjeuner qui nous aidera à tenir jusqu’au dîner.

Lors du check out, nous ne manquons pas de dire à nos hôtes à quel point nous avons apprécié notre court séjour sur la concession. Puis nous filons vers notre étape suivante et nos premières nuits de camping …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *