Gecko Camp Namibie

Namibie #4 – Solitaire et Camp Gecko

A peine le soleil se lève sur Sesriem, que nous sommes déjà en route vers notre prochaine étape. Ce soir, nous prenons nos quartiers à Camp Gecko à 30 km au nord de Solitaire.

Mais avant ça, nous avons prévu un détour par le Naukluft Mountain Zebra Park, pour faire une célèbre randonnée. Sur la route, nous croisons de nombreux animaux.

Zebres

Zebres

Babouins

 

Olive Trail – Naukluft Mountain Zebra Park

Il n’y a que 113 km entre Sesriem et le Camp Gecko. Nous avons donc le temps de faire un détour et une longue halte dans la journée.

Itinéraire Olive Trail itinéraire

Nous décidons de nous arrêter dans les Naukluft Mountains pour y faire la fameuse randonnée d’Olive Trail que j’avais repéré sur des carnets de voyage. Il faut compter 4 à 5 h pour réaliser la boucle de 10km.

Nous prenons la route D854 qui passe à l’est du parc où se trouve l’entrée. Il nous a été impossible d’acheter le permis à Sesriem, alors qu’à priori cela est possible. Tant pis, nous verrons sur place. Nous ne croisons pas beaucoup de monde sur la route. La plupart des véhicules foncent directement par la C19 à Solitaire avant de rejoindre Walvis Bay et Swakopmund sur la côte.

Nous arrivons devant l’entrée du parc. Super, quelqu’un ouvre déjà le portail pour sortir, ça m’évitera de descendre de voiture pour le faire !

Naukluft Zebra Park

Ce parc est très beau, la route sillonne au milieu des montagnes. C’est une route franchement amusante à prendre.

Naukluft Moutain Zebra Park

Naukluft Moutain Zebra Park

Et heureusement que la piste est sympa, parce que lorsque nous arrivons à l’embranchement menant au départ d’Olive Trail, nous constatons que la rando est fermée pour maintenance. Peut-être la raison pour laquelle nous n’avons pas pu acheter le permis à Sesriem ! Mais ils exagèrent. Ils pourraient indiquer ce type d’information majeure à l’entrée du parc !

Nous pensions avoir un timing serré pour la journée et bien nous avons finalement gagné 4 h ! Nous repartons donc directement vers le Gecko Camp. Je ne dirais pas que nous avons fait un détour pour rien parce que nous avons au moins pu voir à quoi ressemblait le parc mais, nous avons un petit goût d’inachevé.

Naukluft Moutain Zebra Park

Solitaire

Itinéraire Solitaire

Solitaire c’est le Bagdad café Namibien, une station-service épicerie plantée au milieu du désert. Enfin, ça, c’était avant. Maintenant qu’un lodge y a vu le jour, à Solitaire, vous serez rarement seul !

Nous aurions dû arriver bien plus tard sur place en faisant la randonnée, mais finalement, nous y étions aux alentours de 11 h ; autant dire à l’heure de pointe. Solitaire a perdu tout son attrait désertique. Nous avons plutôt vu une armée de 4×4 blancs et une station essence saturée de véhicules.

Solitaire Namibia

Le guide de Tourmaline nous avait mis en garde et déconseillé de mettre de l’essence à Solitaire arguant qu’elle était de mauvaise qualité. C’est pourquoi nous avons fait le plein à Sesriem avant de partir.

Si nous avons fait cette halte à Solitaire, c’est en parti pour y voir les vieilles carcasses de voitures qui nous rappellent les Etats Unis mais pas seulement ! Si on vous parle de Solitaire, vous ne pourrez pas couper à la fameuse apfelstrudel, héritage de l’époque de la colonisation germanique. En fait, il ne s’agit pas du tout d’apfelstrudel mais d’un crumble de pommes. La pâtisserie de McGregor’s Bakery reste très bonne ! Et c’est un must eat en Namibie !

Nous avons pris deux sandwich (très bon) et une part de crumble à partager pour le déjeuner, sur place.

Pour le soir, nous avons pris 2 parts de crumble. Encore une fois l’avantage d’avoir sa maison avec soi. Nous avons pu les conserver au frais dans le frigo de la voiture.

Nous sommes passés ensuite à l’épicerie pour un peu de ravitaillement. Grosse déception. Il n’y avait quasiment pas de produit frais. Nous n’achèterons que de la bière, des chips et du bois pour le BBQ du soir. Je me prends aussi une glace à consommer directement sur place !

Nous ne nous attardons pas plus à Solitaire où la foule commence à nous taper sur le système. Quand on pense à ce qui nous attend ensuite, nous n’avons pas envie de perdre une minute de plus ici !

Solitaire Namibia

Camp Gecko

Nous avons réservé une nuit à Camp Gecko, plus précisément l’emplacement Hilltop.

Le Camp Gecko est une réserve privée aux pieds de la Spreetshoogte Pass sur la D1275. Ce camp est géré par Heïdi et son mari René. Il offre plusieurs types d’hébergement : des cabanes rustiques de différentes tailles et des emplacements de camping. Mais le camping ici ne ressemble à aucun autre. Les emplacements sont dispatchés sur la réserve de façon à vous sentir seul au monde. Et chaque espace a sa propre configuration.

Pas d’électricité sur les emplacements, mais il est possible de recharger ses appareils à la réception. Le Wifi y est également disponible.

Camp Gecko propose aussi à la vente des objets artisanaux : couteaux, bijoux, …

Nous avions donc l’emplacement Hilltop, proche du Lapa. Le Lapa est l’espace commun où sont servis les repas (lorsque il y a des réservations). Nous disposions d’un grand espace avec vue à 360° sur la savane, une table à l’ombre, un BBQ et notre petite salle de bain, juste à côté du Lapa.

 

Notre arrivée au Camp Gecko

Itinéraire Camp Gecko

Le camp n’est qu’à 30 km de Solitaire. Nous y arrivons très rapidement pour notre plus grand plaisir. L’accès à la concession annonce la couleur, la déco est très hippie, nous sentons immédiatement que l’endroit va être cool ! Nous sommes accueillis par les chiens qui nous aboient dessus sans une once d’agressivité. Les aboiements ressemblent plus à une sonnette de porte qu’à un avertissement pour notre intrusion sur leur domaine ! Dès que nous sortons de la voiture les aboiements cessent et ils retournent quasiment tous à leur sieste à l’ombre. Nous faisons la connaissance de Heïdi, qui parle Français et qui s’occupe de notre check in.

Camp Gecko Namibia

Nous avions vu que le camp proposait des drives sur la réserve ainsi que sur la Spreetshoogte pass, Heïdi nous invite à demander à René, qui se trouve dans son atelier, s’il est possible d’effectuer ces sorties.

L’atelier se trouve sur le chemin menant à la colline et à notre emplacement de camping. Nous faisons un arrêt et tombons sur un homme qui pourrait être le fils caché de Mike Horn et Daryl Dixon ! Il nous encourage à prendre la Spreetshoogte pass de nous-même (la route est facile !) et nous demande de revenir en fin d’après-midi, si nous voulons faire un tour de la ferme. Mais il nous avertit que les animaux ont déserté les lieux à cause de la sécheresse.

Nous nous mettons en quête de trouver notre emplacement Hilltop, juste en repérage. En ce début d’après-midi, il fait bien trop chaud pour pouvoir rester sur la colline. Une fois les lieux repérés, nous repartons et décidons de nous rendre à la Spreetshoogte pass.

Hilltop Camp Gecko Namibia

La vue est juste incroyable. En contre bas, les cabines du camp.

Camp Gecko Namibia

Camp Gecko Namibia

Spreetshoogte pass

Itinéraire Spreetshoogte Pass

En quittant le Camp Gecko, nous tombons sur un cycliste arrivant en sens inverse. Il nous fait signe de nous arrêter. Il nous dit qu’il est avec 2 compagnons restés derrière lui sur la route. Il aimerait, si nous allons dans leur direction, que nous les informions qu’il se trouve au Camp Gecko, alléché par la promesse d’une boisson fraîche. Je demande si ses compagnons de route sont aussi en vélo. Il me répond que je ne pourrais pas les louper et que je risque de rigoler.

Nous prenons à gauche à la sortie du camp et tombons assez rapidement sur les fameux compagnons. Effectivement, c’est une rencontre assez surprenant en plein milieu du désert. Ils ne sont pas sur des vélos mais sur des machines qui ressemblent à celles pour faire du cardio en salle de sport, les nordic elliptique. C’est sûr qu’ils vont moins vite qu’à vélo … quelle idée ! En fait, ils font ça pour une cause humanitaire d’après ce que nous avons vu sur leur maillot. Bref, nous les arrêtons, et leur expliquons que leur copain s’est arrêté au Camp Gecko. Après cet interlude surréaliste, nous reprenons la route.

Spreetshoogte Pass

Nous arrivons rapidement sur la fameuse route pavée de Spreetshoogte. Attention, cette route est dangereuse ! Elle est étroite, avec un fort dénivelé et surtout, les pavés, en cas de pluie sont très glissants. Mais, c’est aussi la promesse de points de vue magnifiques !

Spreetshoogte Pass

Spreetshoogte Pass

Vince se débrouille très bien sur les routes de montagne. Nous ne rencontrons pas de difficulté bien que ce soit tout de même impressionnant. Nous pensons aux 3 zigotos qui ont fait ce chemin en vélo … Ca ne devait pas être la même histoire !

Spreetshoogte Pass

Retour au Camp Gecko

De retour au Camp Gecko, nous tombons sur les 2 types en Nordic Elliptique qui prennent un rafraîchissement sur la terrasse de l’accueil. De notre côté, nous allons également rester un peu ici pour profiter de l’ombre et du WIFI (je ne me souviens plus du prix du Voucher, mais c’est dérisoire).

Camp Gecko

Puis nous tentons une petite balade à pieds sur la réserve. Le départ du trail se fait juste à côté des 3 emplacements de camping situés près de l’accueil. Mais la chaleur et les nuées de mouches nous feront rebrousser chemin au bout de 30 min.

Nous faisons un saut du côté de la piscine. C’est une piscine naturelle, nous n’avons pas l’habitude de l’eau verte et trouble. Mais elle est très joliment aménagée, entourée de plantes et de fleurs.

Camp Gecko pool

Nous remontons vers notre emplacement en fin d’après-midi. Le calme règne ! Avant toute chose, nous décidons de déplier la tente, opération salissante qu’il vaut mieux effectuer avant de prendre sa douche.

J’ai adoré la douche au Camp Gecko. Je suis admirative des installations sanitaires malgré les contraintes liées aux lieux.

Lorsque la lumière décline, c’est le moment de s’ouvrir une bière fraîche et de lancer le feu pour le BBQ. Il n’y pas l’électricité, ni de lumière. Nous rechargeons notre power bank solaire pour les téléphones. Ici, pas de pollution lumineuse ni sonore. Un pur bonheur ! Surtout après 2 nuits passées au camping de Sesriem ! Nous passons notre soirée avec la sensation d’être seul au monde. Nous vivons enfin la Namibie que nous désirions !

Camp Gecko Namibia

Camp Gecko Namibia

Camp Gecko Namibia

Camp Gecko Namibia

C’est le lieu rêvé pour contempler la voie lactée.

Milkyway Camp Gecko Namibia

Le réveil se fait en douceur. Nous sommes encore une fois épaté par le paysage que nous avons en sortant de la tente.

Camp Gecko Namibia

Camp Gecko Namibia

Nous reprenons le chemin qui descend de la colline et nous mène à la réception. Nous réveillons les chiens ! Ils n’aboient plus en nous voyant. On fait parti de la famille maintenant !

Gecko Camp

Au moment du check out, nous parlerons plus longuement avec Heïdi et nous achèterons à René un couteau de sa fabrication. Au Camp Gecko, pas de terminal Carte Bancaire. Et nous n’avions pas les 7 500 $N sur nous. Mais comme souvent en Namibie, tout est basé sur la confiance. Heïdi nous dit qu’elle nous enverra par mail leur RIB pour que nous fassions un virement. Nous avons reçu ce document après maintes relances de notre part, 3 semaines après notre retour en France ! Ils ne courent vraiment pas après l’argent !

Nous quittons Camp Gecko sur les avertissements d’Heidi concernant le brouillard à Swakopmund, notre prochaine étape du road trip. Camp Gecko restera parmi les meilleurs souvenirs de notre séjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *