Madrid Espagne

3 (bonnes) raisons de visiter Madrid

Depuis longtemps, Madrid nous faisait de l’œil. Cette ville nous avait été chaudement recommandée de nombreuses fois. Quand nous nous sommes finalement décidés à prendre nos billets d’avion afin d’y passer le WE post-exams de Vince, nous n’imaginions pas que ce serait la destination parfaite pour fêter la fin de sa première année de licence ! Et si Madrid est si cool à visiter, c’est surement pour ces 3 raisons !

 

Raison n°1 de visiter Madrid : remplir son estomac des spécialités locales !

LES TAPAS

Quand on parle de gastronomie Madrilène, on ne peut que penser aux fameux tapas, ces petits amuses bouches qu’on mange à la façon d’un apéro dînatoire. Il y en a pour tous les goûts, aussi bien chauds que froids : charcuterie, poisson, crustacé, fromage, vegan … Lorsqu’il s’agit de tapas, tout le monde peut y trouver son compte.

Que ce soit des tranches de jambon ibérique, du chorizo, du poulpe, des gambas,  des poivrons marinés, des olives, des croquettes, des moules, des tartines, des tortillas, ces tapas vous régaleront pour un simple apéro ou même un repas autour d’une bière, d’une sangria ou d’un bon vin espagnol.

A Madrid, les Tapas se servent tout au long de la journée. Vous pouvez les déguster dans l’un des nombreux Mercado de la ville.

Notre préféré, le plus touristique aussi, est le Mercado San Miguel, situé non loin de la Plaza Mayor. Ce marché couvert de 1200 m² est abrité sous des halles datant du début du 20ème siècle ; de toute beauté.

Mercado San Miguel Madrid

Autre ambiance pour le Mercado San Anton. Sur plusieurs étages, ce marché, légèrement plus branché, dispose également d’un restaurant et d’un bar en rooftop, très prisé par les Madrilènes en soirée. Nous n’avons pas résisté à l’appel de la Margarita.

D’autres marchés, plus authentiques, tel que le Mercado Anton Martin ou Mercado de la Cadena offrent un large choix de tapas à déguster sur place. Sur ces marchés, beaucoup moins touristiques, les étals ne sont pas ouverts toute la journée.

Mais il n’y a pas que dans les mercado que l’on peut déguster les tapas ! Dans les bars, il n’est pas rare de se voir servir une belle assiette en commandant une bière. Grâce au guide du Routard, nous avons fait une halte à El Tigre Sidredria dans le Chueca, où pour 10 € à deux, nous avons pu nous régaler. Ici, les tapas sont offert avec la boisson. Et la grande bière n’est elle même qu’à 5€ ! La condition ? Manger debout, accoudé au comptoir. Encore une adresse fréquentée par les Madrilènes.

Et enfin, un arrêt s’impose dans l’un des « musée du jambon » de la ville. Le lieu n’a de musée, que le nom. Mais ici, la cochonnaille est à l’honneur, mais pas que ! Encore une fois, accoudés au bar, nous nous sommes régalés de jambon ibérique et croquette, arrosé d’une bière. Ici se côtoient, à ma plus grande surprise, touristes et Madrilènes.

CHOCOLATE CON CHURROS

Ah, on m’en avait parlé de ce chocolate con churros. On ne pouvait pas y couper. Et quitte à tester autant le faire dans le temple du churros au chocolat : la chocolaterie San Ginés ! C’est une véritable institution depuis 1894. Planquée derrière l’église San Ginés et la boite de nuit Joy Eslava, cette chocolaterie ouverte h24 et 7/7,  a vu défiler tout le gotha mondain et night clubbers de la ville et arbore fièrement les photos de ses convives sur les murs. Hey, Tina Turner y est allée … Alors pourquoi pas nous ! En plus, nous en avons redemandé, nous y sommes allés 2 fois !

Il y a plusieurs boutiques et même de la vente à emporter. Donc si faire 1h de queue pour avoir une table vous rebute, vous avez encore moyen de savourer ces délicieux churros à tremper dans son épais chocolat.

Notre première visite, un samedi, nous avons légèrement fait la queue avant de passer commande et avoir une table. 2 jours plus tard, le lundi, il n’y avait pas foule. Dans les deux cas, nous y sommes allés le matin prendre notre petit déjeuner. Puis croyez moi, ça tient au corps. Vous êtes calés pour un moment et prêt à vous lancer à l’assaut de la ville.

Chocolaterie San Gines Madrid

On passe commande et on paie au comptoir avant de nous installer. La commande part en cuisine et est très rapidement amenée par des serveurs hypers efficaces. Il faut dire que ça dépote à San Gines.

Chocolaterie San Gines Madrid

Les churros et porras (sorte de churros xxl) sont faits minute : croustillants à l’extérieur et fondants à l’intérieur. Le chocolat quant à lui est une préparation à base de cacao et contient notamment de la farine de maïs, ce qui lui donne cette onctuosité. Il est possible d’acheter des paquets de 500g de cette préparation. Nous ne nous sommes pas gênés pour le faire ! Dans la boutique, il est également possible d’acheter des chocolats, en bouchée ou tablette et de goodies San Gines.

 

LE TURRON

Autre spécialité Espagnole, pas uniquement Madrilène, le turron est une sorte de nougat à base de miel, sucre, blanc d’œuf et fruits à coque. Cette confiserie espagnole se décline en une multitude de saveurs. Personnellement, j’adore ça ! Aussi bien le crémeux aux amandes (la bombe calorique) que le turron dur aux amandes entières.  Nous n’avons pas été très aventuriers sur le coup et nous avons fait le plein de turrons pour nous et nos familles à Turrones Vicens, une chaîne de confiseurs spécialisés.

Résultat de recherche d'images pour "turron madrid vicens"

Image associée

Image associée

Raison n°2 de visiter Madrid : visiter ses musées !

Madrid regorge de musées majeurs. Un week-end ne suffit pas pour prendre son temps et explorer l’ensemble des œuvres à découvrir. Mais, à raison d’un musée par jour, nous avons tout de même pu nous rendre dans les 3 musées les plus connu de la ville : le Prado, le musée Thyssen et le musée de la Reine Sofia.

LE PRADO

Face à la longue file d’attente devant la billetterie, nous avons été pris d’angoisse. Non, nous ne ferons pas la queue 2h pour entrer dans ce musée, quand bien même il abrite en son sein des chefs d’œuvres de peintures et de sculptures ! Internet et les smartphones ont bien des travers, mais ils ont au moins l’avantage de facilité la vie quotidienne. Ni une ni deux, en nous connectant sur le site du Prado, nous achetons en ligne nos tickets coupe file. Juste le temps de recevoir le mail de confirmation et nous pouvons pénétrer dans le musée par la porte Los Jerónimos.

Musée du Prado Madrid

Avant de partir à l’assaut du Jardin des délices de Bosh ou de l’expo temporaire du Fra Angelico, nous faisons une pause au café du musée. Nous y ferons également notre pause déjeuner. Le self est plutôt bien fourni et plutôt pas mauvais !

Au Prado, Photo interdite ! Nous finissons notre visite par la boutique où nous achetons le livre du musée.

MUSEE THYSSEN

Grosse grosse collection chez les Thyssen ! Ce musée est immense et offre une large palette d’artistes : Degas, Fragonard, le Titien, El Greco, Rembrandt, Monet, Schiele, Kupka, Van Gogh, Pissaro, Dali, Caravage et j’en passe ! Il y en a vraiment pour tous les goûts. Nous y étions très tôt et avons attendu devant les grilles avant l’ouverture. Nous n’avons donc pas été embêté par la foule, comme au Prado.

Musée Thyssen Madrid

Musée Thyssen Madrid

Au Musée Thyssen, les photos sont autorisées ! Mais cela ne nous a pas empêcher d’acheter le livre du musée !

 

MUSEE DE LA REINE SOFIA

Si on se bouscule pour se rendre dans ce musée à Madrid, c’est essentiellement parce qu’une oeuvre majeure de Picasso y est exposée : Guernica. Et c’est vrai que cette immense toile justifie à elle seule un passage par le musée de la Reine Sofia.

Derrière la façade moderne et ses deux ascenseurs en verre, dans cet ancien hôpital convertit en centre d’exposition, ce sont principalement des œuvres du 20ème siècle (majoritairement espagnoles) qui sont exposées. On y trouve une aile consacrée à la guerre d’Espagne avec en clou du spectacle Guernica.

Mais pas que. Nous avons particulièrement apprécié l’extension moderne du nouvel édifice dans laquelle on peut apprécier l’exposition de la révolte à la post modernité.

Si les photos sont interdites dans l’aile consacrée à la guerre d’Espagne, ce n’est pas le cas dans le reste du musée. J’ai réussi à prendre une photo de Guernica avant de comprendre que c’était interdit. Par chance, je n’ai pas été reprise à l’ordre par le personnel du musée qui ne plaisante pas avec cette interdiction !

Musée de la Reine Sofia Madrid

Nous avons agréablement coupé la visite (le musée est très grand), par un déjeuner au restaurant Arzabal et une visite des jardins avant de repartir sur des expositions temporaires d’artistes contemporains.

Raison n°3 de visiter Madrid : se relaxer dans ses nombreux espaces verts

Si une visite de Madrid impose, selon moi, un passage dans les musées de la ville, les allergiques à l’art et la culture pourront tout de même passer de bons moments dans la capitale Espagnole en flânant dans ses nombreux espaces verts.

PARC DU RETIRO

Avec ses 125 Ha de verdure, le parc du Retiro est le poumon de Madrid. A 2 pas du Prado, c’est l’endroit idéal pour se poser sur l’herbe à l’ombre d’un arbre ou tout simplement pour se balader dans les allées et autour des nombreux bassins et fontaines. Nous avons passé notre tour pour faire un tour en barque dans le grand étang face au monument d’Alfonse XII.  Outre la file d’attente pour louer une embarcation, nous avons été refroidis par la difficulté évidente à manœuvrer les barques le jour de notre passage dans le parc.

LE JARDIN BOTANIQUE  ROYAL

Au sud ouest du parc du Retiro, nous avons particulièrement apprécié flâner dans les allées de ce jardin botanique. Les serres tropicales nous ont également ravies. Et puis, la petite pause Spritz / Tapas au café du parc était un vrai régal.

LES JARDINS DE SABATINI

Si comme nous, vous faite l’impasse sur la visite du Palais Royal (en un we, on ne peut pas tout visiter !), n’hésitez pas à traverser ses jardins portant le nom de l’architecte italien du XVIII ème qui conçut le palais.

Il y a beaucoup d’autres parcs et espaces verts que nous n’avons pas vu : Campo del Moro, Jardines de la Rosaleda, Parque de las Vistillas, … Vraiment, même un noob des arts prendra plaisir à visiter Madrid.

***********

Bien sur, Madrid ne se visite pas que pour les trois raisons citées plus haut. Madrid c’est aussi une vie bouillonnante, de jour comme de nuit, dans une ambiance de folie, des transports en commun hyper pratiques, une gare d’Atocha étonnante et magnifique, son immense place Major, son Palais Royal, ses églises, couvents et monastères. Bref, pour conclure, un city trip à Madrid offre une réelle variété de visites et d’activités qui comblera tous types de voyageurs.

San Gines Madrid

Palais Royal Madrid

Catedrale de la Almudena

Madrid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *