Floride

Que Calor ! Floride 2020 – Avant propos

Et arrivée à Miami – Floride

Genèse du projet Floride 2020

A notre retour de Namibie en mai 2019, nous nous étions promis d’arrêter les longs courriers jusqu’au mariage, avec dans l’idée de faire des économies en vue de cette journée importante et onéreuse.

Puis finalement …. En accompagnant des amis à l’aéroport d’Orly un samedi de juillet, les voir partir pour la Martinique nous a inspiré. Sur le chemin retour, nos esprits ont commencé à se projeter : où pourrions-nous aller ? Envie d’USA. Depuis notre road trip en 2016, nous nous sommes engagés à y aller tous les 2 ans. En 2018, c’était l’Oregon. 2020 doit donc se faire aux Etats Unis ! New York ? Ouais, mais c’est une destination chère (et nous devons faire des économies !). Et Miami ? Personnellement, j’y suis déjà allée plusieurs fois, mais Vincent jamais. Ça serait l’occasion. Je pense que le voyage en Martinique de nos amis a eu une légère influence sur le choix.

Avant de rentrer à la maison, nous passons au centre commercial et nous ressortons de Cultura avec le Routard Floride ! Il y a un impératif sur ce projet : il ne doit pas être trop cher.

Je commence à faire un itinéraire. Nous ne prévoyons pas le tour de la Floride pour cette fois. Nous nous concentrerons sur Miami, Orlando et les Keys. Premier constat, les hôtels à Miami et dans les Keys sont hors de prix ! Bon, on se rattrapera sur Orlando (ce qu’au final, nous ne ferons pas, bien sûr !).

Voilà, nous avons une idée d’itinéraire mais nous essayons de ne pas trop nous précipiter.

Le lendemain, le dimanche, je regarde les prix des billets d’avion sur la période de février 2020. Je vois qu’il y a des vols directs Corsair pour pas trop cher et surtout payable en 4 fois sans frais. Là, on craque, on clique ! C’est parti ! Floride 2020 validée ! En plus, notre Esta est toujours valable ! Il y a des signes qui ne trompent pas !

Je commence les réservations des hôtels sur Booking. A Miami et dans les Keys, beaucoup d’entre eux demandent un acompte de la moitié au moment de la réservation.

Nous aurions pu faire des économies sur la location de voiture en prenant une petite catégorie, mais bon, s’il y a un bien un Etat où il est permis de frimer en Mustang convertible, c’est bien la Floride !

Pour ce qui est des visites et activités, pour nous, ce voyage sera 80% Entertainment, 10% nature et 10% culture ! Et nous qui espérions faire des économies, j’aime autant vous dire que c’est totalement raté !

Un coup d’œil rapide sur notre itinéraire :

  • 07 février arrivée – Miami
  • 08 au 11 février – Miami et alentours
  • 11 au 14 février – Orlando
  • 15 au 18 février – Key West
  • 18 au 21 février – Miami Beach
  • 22 février – Orly France

Pour le budget, je ferai le point en fin de carnet. A l’heure où j’écris cet article, le bilan n’est pas encore finalisé.

Arrivée à Miami FL

Le réveil sonne, pour une fois pas trop tôt, en ce jour de départ ! Notre vol ne décolle qu’à 12h10 et nous partons d’Orly. Et ça, c’est une excellente nouvelle ! Pour nous, cet aéroport représente non seulement un gain d’argent (relatif au prix du taxi) mais également de temps, nous trouvant à maxi 20 min.

Le taxi G7 Green réservé la veille vient nous chercher à l’heure, comme toujours. Nous arrivons bien entendu avec beaucoup trop d’avance… comme toujours ! Nous enregistrons nos bagages au comptoir Corsair et passons la sécurité tranquillement. Il n’y avait encore personne, ces 2 opérations nous ont pris bien moins de temps que ce que nous ne l’avions évalué. Nous sommes donc très en avance ! Nous prenons notre petit déjeuner chez Bert’s (c’est bof, comme toujours dans les aéroports) et attendons patiemment l’heure de l’embarquement.

 

Notre porte se trouve au RDC ce qui est très mauvais signe concernant l’embarquement. Cela signifie que nous allons devoir prendre un car qui nous déposera à l’avion qui doit se trouver au fin fond de l’aéroport. Bon, nous avons fait le choix de la compagnie Corsair … Tant pis pour nous. A la limite, ce petit désagrément n’est pas le pire de ce que cette compagnie réserve !

Vol Corsair Miami Aéroport d'Orly

Nous entendons que certains vols, moyens courriers, sont retardés à cause d’une grève des contrôleurs aériens. De notre côté, le vol est annoncé à l’heure. Nous commençons à embarquer dans les temps. Nous entrons dans les premiers puisque nos sièges se trouvent en queue d’appareil. Dans notre Airbus A330-300, la configuration propose des rangées de 2/3/2 sièges au fond de l’avion. L’espace dans le couloir est plus important, ce qui est bien agréable pour se déplacer. En plus, nous ne seront que tous les 2 : une place hublot et 1 place couloir, c’est l’idéal ! Bien sûr, nous avons payé un supplément pour avoir ces places. Corsair ayant fait l’acquisition de plusieurs A330-300 récemment, nous pensions que notre avion serait en très bon état. Que nenni ! Accoudoir branlant, sièges qui ne se baissent pas et écrans capricieux ! Quant aux choix des films … beaucoup de comédies françaises. Beaucoup trop.

Pour couronner le tout, nous avons raté notre slot pour le décollage, nous avons donc attendu 45 min, dans l’avion, avant de pouvoir nous lancer. 45 min, c’est long … Merci le contrôle aérien ! Notre avion s’élance finalement à 13h30. Il faudra attendre une heure de plus pour que le repas nous soit servi. Cela nous servira de leçon : manger avant de monter dans l’avion et prévoir des snacks. En plus, les repas servis par Corsair sont très médiocres. Durant le vol nous seront servi un déjeuner et une collation. En 11h de vol !!

Vol Corsair Floride

Bon allez, c’est quand même les vacances. Dans 11h, nous serons en Floride.

Arrivée Miami Floride

Nos dernières expériences dans des aéroports américains étaient plutôt bonnes. Grâce au passeports biométriques, pas d’attente à l’immigration. Opération super fluide. Miami n’a pas suivi le mouv’, faut croire. Nous avons mis un temps incroyable à passer cette formalité. Mais nous sommes tombés sur un agent très sympatoche. Donc bon, ça va !

Nous récupérons les bagages et fonçons vers la navette sur rail qui dépose aux voitures de location. Nous avons loué chez Avis, comme toujours. Avec eux, jamais de mauvaise surprise, de frais supplémentaires ou de tentative de vente d’options additionnelles. Il y a également une queue de malade chez Avis. Par bonheur, notre nom apparaît sur l’écran d’Avis Preferred ! Et Hop ! On prend l’ascenseur pour nous rendre au parking, sans faire la queue au comptoir ! Nous récupérons la voiture en 3 minutes ! Et quelle voiture ! A ce moment-là, elle nous semblait extraordinaire. Après en avoir vu une dizaine par jour pendant tout le séjour, nous étions bien moins impressionnés !

Mustang convertible

Bref, moment de vérité : le coffre vs les bagages …. Ça rentre ! C’est juste, mais ça rentre !

Nous nous mettons enfin en route pour l’hôtel, le Best Western qui se trouve à North Bay Village. Il fait déjà nuit, nous sommes crevés. Sur la route, je sais qu’il y a un Taco Bell. C’est celui où nous nous arrêtions systématiquement quand j’allais voir mon amie d’enfance. Elle habitait, à l’époque, sur Normandie Island, juste derrière North Bay Village. Nous nous arrêtons donc dans ce fast food que je connais bien. C’est 3 fois rien, mais quel plaisir ! Les vacances commencent enfin !

Check in rapide à l’hôtel, je suis agréablement surprise par celui-ci. Il est bien situé, l’extérieur est joli avec une belle vue sur la baie. Il est propre. La chambre est spacieuse et bien équipée. Seul bémol, la salle de bain. Bien qu’équipée d’une baignoire, elle reste ridiculement petite et surtout manque cruellement de rangement.

Best Western on the bay

Mais je pense qu’on est sur un très bon rapport qualité / prix compte tenu de la région. Je pense que c’est un hôtel que nous allons garder sous le coude pour un prochain séjour Floridien.

Nous sommes là pour 4 nuits. Nous déballons totalement nos valises et nous mettons à l’aise.

Puis il est tant pour nous de sombrer dans les bras de Morphée… to be continued …

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.