Universal Studios Florida Floride

Que calor ! #5 – Universal Studios Florida

J’attendais cette journée avec impatience ! Enfin notre journée à Universal Studios Florida !

 Le petit déjeuner n’est pas compris dans le prix de la chambre. De toute façon, nous n’avons pas envie de perdre du temps à prendre un petit déj’ complet. Puis, avant de faire des attractions, il n’est pas judicieux d’avoir le ventre trop plein !

L’idée, c’est de nous prendre quelques choses à grignoter une fois dans le parc.
A 7h15, nous passons le contrôle de sécurité de la navette qui dépose au parc Universal Studios. Nous venons de rater le bateau précédent et sommes donc en tête de la file d’attente pour la suivante. Au moins, nous pourrons choisir notre place.
Nous attendons peu de temps avant de voir arriver notre navette puis embarquons et nous asseyons en tête, face au commandant. La journée s’annonce belle et les 10 min de trajet sont très plaisantes.
Nous arrivons un peu avant l’ouverture des portes du parc. Il y a déjà la queue. Nous prenons place dans l’une des files et attendons gentiment. De mon côté, l’excitation est à son comble et je dois faire de gros efforts pour me maîtriser. J’ai hâte hâte hâte ! Une annonce est faite au micro, je n’y prête pas vraiment attention au début. Puis le micro change de main et un homme se lance dans des présentations. Je deviens plus attentive, qu’est ce qu’il fabrique celui-ci ?! Et bien, il fait sa demande en mariage devant les clients d’un parc d’attraction qui va ouvrir ses portes dans les secondes qui suivent. Les futurs époux sont acclamés et félicités ! Et les portes ouvrent enfin !
 

Universal Studios Florida 

Si Disney à ses « pays » comme Frontierland et Discoveryland, Universal Studios Florida se découpe en « villes » : Hollywood, San Francisco, New York etc. Les décors sont magnifiques, on s’y croirait.
Carte Universal Studios Florida
Liste des attractions Universal Studios Florida
Universal Studios Florida a beaucoup changé ces dernières années avec la création de ces nouvelles « villes » et les attractions qui vont avec et la disparition d’autres espaces. Exit Amity où sévissait un vilain grand requin blanc, exit Twister and Co ! Universal Studios n’a pas d’autres choix que de suivre les nouvelles tendances pour plaire à un large public. C’est donc un parc totalement différent de celui que j’avais visité en 2004 que je découvre aujourd’hui. Et je ne m’en plains pas !
Dans l’idée, nous avions prévu de filer directement à Londres … Mais dans les faits, on s’est arrêté en route.
 
Pourquoi je vous parle de Londres ? C’est tout l’objet de mon excitation ! Parce que derrière un mur de pierres londonien, après avoir prononcé la bonne formule, on pénètre dans un monde merveilleux, un monde plein de magie ! On arrive au chemin de traverse quoi (Diagon Alley pour les puristes) ! L’adresse shopping de Harry Potter ! Mais bref, nous y reviendrons, parce que forcément, c’est un peu le clou du spectacle du parc, alors ils l’ont aménagé tout là bas, au fond, à l’extrême opposé de l’entrée d’Universal Studio.
 
Et comme je le disais, en s’est arrêté en route. Comment résister d’ailleurs. Ils sont tellement mignons, ces Minions ! En plus, ils sont dispo, tout de suite, sans attente et juste après l’entrée du parc. On y va ? Ouais, on y va ! C’est vraiment très bien pensé. Les temps d’attente sont construits autour d’animations videos et de décors géniaux. Du coup, l’attente devient elle-même une attraction.
Forcément, je vous recommande l’attraction des Minions. C’est un simulateur, comme quasiment toutes les nouvelles attractions maintenant. C’est drôle, ça procure des sensations plaisantes.
 
Nous sortons ravis des Minions ! Mais cette fois-ci nous filons à Londres ! Nous traversons New York, puis San Francisco où nous assistons à l’entrée d’un écureuil dans une boutique.
Universal Studios Florida
Universal Studios Florida
Nous passons devant King Cross Station et au loin, je distingue le Magicobus. Nous approchons ! Je ne suis pas certaine du chemin à emprunter alors je suis les visiteurs devant moi. Mais quand j’aperçois les briques rouges, je sais que nous touchons au but !
Universal Studios Florida
Universal Studios Florida
A l’arrivée c’est magique. Vraiment, pas d’autre mot. Ils ont recréé l’univers de JK Rowling à la perfection. Passé le  mur de brique, pas besoin de poudre de cheminette, on se trouve propulsé au chemin de traverse.
Universal Studios Florida
Toutes les boutiques sont représentées : Baguettes, Quidditch, vêtements estampillées au logos des 4 différentes maisons, mais aussi, le magasin de farces et attrapes si cher aux jumeaux Weasley. Il y a même le Chaudron Baveur et des stands de bière au beurre !
Bien sur, je ne peux résister à l’acquisition d’une baguette. Sans même demander le prix (ils sont vicieux, ce n’est pas affiché) … 58$ ! Gloups ! Ca sera mon souvenir d’Universal Studios Florida ! Mais bon, à ce prix là, la baguette est vraiment magique. Elle est vendue avec une carte où sont répertoriés tous les spots pour faire des tours. Dès que je mets les pieds dans un parc d’attraction, j’ai 10 ans, donc je m’en donne à coeur joie ! Ah et j’ai choisi la baguette de Luna Lovegood.
Universal Studios Florida
Mais la pièce majeure du Monde Harry Potter d’Universal Studios Florida, c’est Gringotts, la banque des sorciers. Parce que c’est dans Gringotts que se trouve l’attraction « Must Do » de ce parc : Harry Potter and the escape from Gringotts.
Universal Studios Florida

Nous allons alors découvrir l’un des points faibles du parc. Enfin, point faible, une fois qu’on le sait, on peut s’organiser en conséquence. Avant d’accéder à l’attraction, direction les lockers. Il est impossible de rentrer avec un sac même tout petit comme ma pochette. Et il faut bien avouer que la plupart des visiteurs sont perdus. L’utilisation des lockers n’est pourtant pas compliquée :

– Il y a 2 tailles de casiers. La plus petite est gratuite. Nous arrivions à faire rentrer le sac à dos de Vince et ma pochette, mais c’était tout juste. Nous avions le minimum dans le sac à dos. Pas de bouteille d’eau par exemple. Il existe des casiers de taille plus confortables mais ces derniers sont payants ! Donc notre conseil, ne vous chargez pas ! Pour boire de l’eau, de nombreuses fontaines jalonnent le parc.
– Vous aurez besoin de votre ticket d’entrée au parc. Le code barre est scanné à la borne qui vous attribuera un locker. Pour le réouvrir ensuite il vous suffira de scanner le ticket qui a servi au début de l’opération. J’ai regretté de ne pas avoir mon tour du cou Disneyland Paris. Parce que quand on n’a pas de poche, on en fait quoi du ticket ? Et puis, il s’abîme à force. Attention, nous avons commis une erreur de débutant ! Nous avons ouvert le locker, rangé nos affaires dans les sacs, les sacs dans le casier et hop ! En entendant le clic de fermeture, j’ai percuté direct, mais c’était trop tard ! Bon, comme cette boulette est très fréquente, plusieurs membres du parc sont à disposition pour ouvrir les casiers. Il suffit de présenter une pièce d’identité après ouverture. Bon, ça arrive une fois, pas deux !
 
Bref, c’est assez simple expliqué comme ça. Dans les faits, c’est la cohue. Tout le monde s’agglutine au niveau des premiers casiers. Il suffit de se faufiler à travers la foule compacte pour accéder à d’autres casiers.
Mais ce qui semble une faiblesse ou une contrainte nous parait beaucoup plus pratique une fois dans les attractions. Pas besoin de se soucier de son sac, surtout dans les roller coasters. Et puis ça fluidifie la rotation descente/montée dans les manèges.
 
Ça y est, nous sommes prêts à rentrer dans l’antre des gobelins. Je n’ai aucune idée de ce qui nous attend au niveau de l’attraction, mais je savoure chaque élément de décoration sur mon passage.
Il s’agit donc d’un ride mélangeant simulateur avec écran de cinéma et décors non virtuel. Nous sommes, comme dans le film, installés dans des chariots miniers. Nous allons être poursuivis par les méchants mange-morts à la solde de Voldemort. Et nous devons donc nous échapper de Gringotts ! Pour cela, nous allons avoir l’aide d’Harry Potter et ses amis.
C’est juste grandiose. Quel bonheur pour tous les fans de la saga ! En sortant, nous interpellons un employé du parc pour faire ouvrir notre casier. Et nous repartons vers d’autres aventures.
J’ai quand même envie de faire des photos où je joue dans les décors. En regardant, après coup les photos, je découvre ceci ! Une grosse crise de fous rire. Mais ils croyaient quoi les gens ? ! Que j’étais une vraie sorcière ?
Universal Studios Florida
Je vous avoue que le planning se mélange un peu concernant l’ordre des attractions que nous avons faites et aussi des personnages rencontrés ! Ce dont je suis certaine en revanche, c’est que nous avons fait The Hollywood Rip Ride Rockit  avant le déjeuner ! Toujours faire les roller coasters le ventre vide ! D’ailleurs, dans l’excitation et le feu de l’action, nous avons totalement zappé le petit déjeuner !
 
Quoi qu’il en soit, nous prenons notre courage à deux mains et encouragés par l’expérience d’Indiana « on est des fous nous, on fait tout ! », nous décidons de faire le fameux Rockit. Il se voit de loin et plus nous nous rapprochons, plus je me dis que c’est de la folie (« on est des fous, nous on fait tout ! »).
Universal Studios Florida
Direction encore une fois le locker. Étrangement, nous ne sommes embêtés par la foule là… Y a personne avec nous ! Le truc hyper rassurant, un type vérifie que nous n’avons rien dans les poches avec un détecteur de métaux. Déjà, on sait qu’on va se retrouver dans des positions susceptibles de faire tomber le contenu de nos poches. Donc, il n’y a pas d’attente du tout. Nous remontons la file à pas soutenus histoire de ne pas avoir le temps de réfléchir et de se dégonfler. Même pas le temps de dire « ouf » et nous nous retrouvons assis dans le ride. Maintenant, c’est trop tard. Plus le choix ! Ce roller coaster a une particularité. Malgré les boucles et les vrilles, nous ne nous retrouvons jamais la tête à l’envers. Le train engage une rotation sur le rail. Difficile à expliquer. Le mieux c’est de regarder la video de Kevin Hart et de Jimmy Fallen ou celle d’Ellen de Generes !
Bref, comme nous n’avons jamais la tête à l’envers, donc pas de harnais qui maintient les épaules. C’est bête mais ce harnais est hyper rassurant. Alors sans … c’est encore plus flippant, même en sachant que le système d’assise est étudié et que nous ne courrons aucun danger. Nous voici assis, prêts à entamer l’ascension. Nous choisissons individuellement sur l’écran de notre siège la chanson qui nous accompagnera parmi un large choix dans tout style de musique. Perso, pour les roller coaster, il me faut un truc un peu violent. J’ai choisi Rollin’ des Limp Bizkit. Vince lui a carrément choisi un titre des Black Sabbath (note de Vince : il y a tout un tas de chansons secrètes sur le ride. Il faut appuyer sur le logo pendant une dizaine de secondes sur le petit écran, puis entrer le code à 3 chiffres qui correspond à la chanson. La liste se trouve sur le net. Je l’ai fait avec Paranoid, parce que Black Sabbath quoi). Ascension est le terme qui convient. Nous nous retrouvons en position dos allongé et ça grimpe, grimpe, grimpe. Ça semble sans fin. Là, je me demande vraiment ce que je fous là ! Et quand le ride bascule en avant …. Oh mooooooonnnnn Diiiiiiieeeeeuuuuuuuu aaaahhhhhh ! Pendant le 1er tiers du tour, c’est tout ce que j’ai réussi à dire. Après, ça va mieux, j’ai pu même chanter un peu ! Je n’ai aucun souvenir de la vue qu’on a depuis l’attraction, ça va trop vite et ça part dans tous les sens. Je n’ai même pas vu le CityWalk dans lequel nous avons pourtant débordé ! Présenté comme je l’ai fait, ça semble peut être horrible. Mais c’est tout le contraire. C’est très libérateur de pouvoir hurler à plein poumons en filant à toute allure. Je suis contente de l’avoir fait et j’y retournerai sans hésiter (j’ai dit sans hésiter, pas sans peur !).
 
Nous avons fait la majorité de nos attractions d’Universal Studios avant déjeuner. En arrivant à 8h dans le parc et quand il n’y a pas d’attente, en ne traînant pas dans les décors, il est facile d’enchaîner.
 
Nous arrivons dans le secteur consacré au Simpsons : Bienvenue à Springfield ! Tout est super bien reconstitué encore une fois. Moe’s taverne, le Kwik-E-Mart, tout est là. Et il y a surtout une attraction phare du parc, le Simpsons Ride. Il s’agit d’un simulateur. Encore une fois, la qualité est démentielle. On se croirait réellement dans un roller coaster alors qu’on bouge à peine ! Je sais que celui-ci en a rendu malade plus d’un !
 Universal Studios Florida
Universal Studios Florida
Universal Studios Florida
Universal Studios Florida
Universal Studios Florida
Juste à côté de Springfield se trouve le World Expo, tout petit secteur où se trouve l’attraction de Men In Black. A faire si vous voulez dégommer de l’alien Sympa, même s’il n’y a pas Franck !
 Universal Studios FloridaLes fameux casiers …
Universal Studios Florida
Nous avons également fait Fast & Furious. Pas fan du tout de cette franchise, nous avons pourtant bien aimé l’attraction. Les décors sont très crédibles et ils raviront les amateurs de grosses cylindrées. Dans ce tour, on se trouve dans un car (un car pour faire la fête – je ne connais pas l’histoire donc …) et en route, nous sommes attaqués pas des méchants. Encore une fois, il s’agit d’un simulateur très bien réalisé.
 Universal Studios Florida
Un autre Must Do du parc, c’est Race through New York starring Jimmy Fallon. Un autre simulateur, mais cette fois-ci, dans une salle de cinéma. C’est une course dans New York qui est proposée. En plus, même sans l’attraction elle-même, le temps d’attente est sympa. Des extraits de son show sont diffusés et nous avons la visite de #panda. Je ne connaissais pas ce dernier, je dois bien l’avouer, avant qu’il ne nous kidnappe Kiki, qui dormait tranquillement à l’arrière du sac à dos de Vincent. Des rires dans notre dos ont attiré notre attention et en nous retournant, nous sommes tombés nez à nez avec ce facétieux panda.
 Universal Studios Florida
Une attraction que nous recommandons également : Tranformers. A l’image de Harry Potter and the escape from Gringotts, c’est un mélange de décors et d’écran 3D. Alors, ça secoue un peu et ça fait du bruit. On se retrouve vraiment dans l’univers de Transformers. Enfant, quand on regardait les dessins animés à la télévision, on ne pouvait pas imaginer vivre ça un jour. C’est vraiment très régressif, un plaisir !
 
Maintenant, je vais parler des attractions qui nous ont déçues. L’une parce que nous en gardions un autre souvenir et l’autre parce qu’elle est objectivement pas au niveau de ce qui est proposé dans le parc.
 
Tout d’abord, the Revenge of the Mummy. Si les animations avec les Égyptiens flippants montés sur échasses et de décors sont vraiment sympas, le reste nous a laissé un goût d’inachevé. C’est une attraction que j’avais déjà faite il y a de nombreuses années. Vince l’avait faite à Universal Studios Californie. A l’époque, j’avais été bluffée, effrayée. J’en avais gardé un super souvenir. Et là, nous sommes ressortis totalement frustrés. Elle est très courte et il y fait très sombre. On ne distingue pas grand chose. Comme nous n’avons pas fait la queue, nous n’avons pas eu le sentiment d’avoir perdu notre temps. Mais clairement, je n’attendrais pas 45 min pour faire cette attraction.
 
Enfin, une attraction qui pêche par sa conception, c’est Shrek. Vince m’avait prévenu, il ne l’avait pas trouvé top déjà à LA. Mais bon, toujours pareil, il n’y a pas de queue, autant la faire quand même.
C’est un film 4D. C’est à dire, il y a de la 3D + d’autres effets pendant le film (de l’eau quand qqun éternue, du vent quand on galope à grande vitesse etc). Le problème de cette attraction c’est la qualité médiocre de la 3D qui la rend inconfortable voire désagréable à regarder. L’histoire, les stimulis pendant le film sont biens. Mais on peine à rentrer dans le film tant la 3D est vraiment mauvaise. Compte tenu de la qualité des autres attractions, je ne comprends pas trop qu’ Universal Studios ne puisse pas l’améliorer.
Pour conclure sur les attractions d’Universal Studios Florida, si je devais faire un classement en terme de priorité de visite à Universal Studios Florida (liste des attractions sur la base de celles que nous avons faites) :
  1. Harry Potter
  2. Hollywood Rip Ride Rockit
  3. Ride throught NY
  4. Simpsons
  5. Minions
  6. Transformers
  7. Men In BLack
  8. Fast & Furious
  9. The Mummy
  10. Shrek
Nous avons déjeuner au Chaudron Baveur. Même si l’offre est assez large à Universal Studios, j’y tenais ! Encore une fois, on s’y croirait ! Et nous avons pour cela dérogé à l’une de mes règles de vie : je ne fais jamais la queue pour manger. Cette fois-ci, nous avons fait la queue !
Après de nombreuses minutes, nous sommes dirigés vers un comptoir pour passer commande. Nous prenons tous les deux le Fish&Chips.
Une fois la commande passée et payée, nous sommes accompagnés à notre table où les plats nous serons apportés. Et je vais enfin goûter la Bière au beurre ! Elle existe en 3 températures : chaude (il parait que c’est très bon), froide et glacée. J’opte pour la classique froide. C’est super bon comme boisson. Mais pas trop recommandé pour accompagner un repas. C’est très sucré et on dirait que la mousse du dessus est faite d’une meringue très liquide. J’adore, mais ça ne se marie pas trop avec du poisson et des frittes !
Universal Studios Florida
Universal Studios Florida
Nous aurions pu profiter plus du parc et des décors. Mais nous avons des choses de prévues le soir. Et nous avons aussi envie de profiter de notre hôtel et de sa piscine. Vers 14h30, je propose à Vincent de nous rendre à la piscine, idée qu’il accueille avec beaucoup d’enthousiasme. Nous sommes donc resté 6h30 dans le parc. Nous avons pu y faire 10 attractions et y déjeuner. Qui dit mieux ? ! Et tout ça en n’ayant pas besoin d’utiliser le Skip the line.
 Universal Studios Florida
Universal Studios Florida
Nous reprenons donc le chemin de la navette fluviale pour rentrer au Loews Portofino Bay Hotel.

 La Piscine du Loews Portofino Bay Hotel

Si l’hôtel est bien, la piscine est carrément canon ! Petite plage de sable aménagée pour que les bambins fassent des pâtés, une grotte pour le fun et des transats confortables pour la relaxation. Bien sur, l’indispensable bar pour un cocktail ou des snacks.
Piscine Loews Portofino Bay Hotel
Piscine Loews Portofino Bay Hotel
Piscine Loews Portofino Bay Hotel
Nous passons 1h15 à la piscine ce qui nous suffit pour décompresser de la journée en barbotant et en buvant un cocktail hors de prix ! Nous ne pouvons pas traîner parce que nous avons une sortie de prévue ce soir, à l’extérieur du resort. Nous avons juste le temps de rentrer prendre une douche avant de repartir.

Match NBA Orlando Magic vs Detroit Pistons à l’AMWAY  Center

Nous commandons un Uber pour rejoindre l’AMWAY Center à Orlando. C’est dans ce stade qu’évolue l’équipe de basket de la ville. Nous avons opter pour le Uber plutôt que de prendre notre voiture pour ne pas avoir à gérer les embouteillage de cette fin d’après midi et le stationnement aux abords du stade. Il vient nous chercher devant l’hôtel et le trajet vers l’AMWAY Center est assez rapide malgré quelques ralentissements.
Orlando
Nous devons retrouver sur place un couple de roadtrippers, eux aussi, en voyage en Floride. Lorsque nous les attendons devant les portes, nous sommes interpellés par un agent de sécurité. Il nous informe qu’il ne sera pas possible d’entrer avec un sac à dos. Il nous indique, un peu plus loin, un camion aménagé avec des casiers. Bien sur, il faudra lâcher 10$ pour la caution ! C’est bon à savoir : venir sans sac !
Amway Center Orlando
Amway Center Orlando
Nous retrouvons Indiana et Thomas dans la rue. Eux sont venus avec leur voiture et se sont garés dans un des parkings à ciel ouvert disponible dans le quartier.
Nous échangeons depuis des mois sur internet mais c’est la première fois que nous voyons ces Parisiens en chair et en os ! Nous sommes pourtant presque voisins ! Les grèves de décembre 2019 et janvier 2020 ne nous ont pas aidé dans l’organisation d’une rencontre préalable !
Mais quelle histoire de se retrouver ici !
Nous entrons tous les 4 dans le stade. Nous n’avons pas des sièges très près les uns des autres mais par chance nous ne sommes pas loin d’un bar. Nous passons donc l’avant match autour d’une bière pour faire connaissance avant de retourner à nos sièges. Enfin, faire connaissance .. nous avons déjà la sensation de nous connaitre. Lorsqu’il est temps de retourner à nos places, nous convenons de nous retrouver à la mi-temps.
Amway Center Orlando
Amway Center Orlando
Nous avons choisi un match des Orlando Magic plutôt que des Miami Heat en fonction du calendrier NBA mais aussi parce qu’à Olrando, il y a un Français qui joue. En plus, Evan Fournier #10 est un Français du Val de Marne. En bon chauvin, nous nous devions d’aller le voir jouer.
Amway Center Orlando
Après diverses animations (des enfants sont venus danser), les hommages, l’hymne national, c’est au tour de la présentation des joueurs que nous avons vu s’échauffer en arrivant. Et le match commence.
On ne va pas se mentir, ce n’était pas un grand match. Seule la fin très serrée  et la prolongation auront eu un intérêt.
Mais quand on va voir un match NBA, ce n’est pas que pour le sport. C’est avant tout, une soirée familiale où on s’amuse, on mange, on danse. Nous avons joué le jeu à fond : tacos, bières. Pendant le match, des animations ont également lieux dans les couloirs. Les sports américains se vivent sur et en dehors des terrains !
Amway Center Orlando
Amway Center Orlando
Amway Center Orlando
Amway Center Orlando
A la fin du match, nous retrouvons nos deux roadtrippers Parisiens. Ils nous proposent très gentiment de nous ramener à l’hôtel. Nous acceptons avec plaisir, ça nous fera passer un peu plus de temps ensemble !
En nous quittant, nous nous promettons de nous revoir très vite à Paris !
 
Demain, c’est une nouvelle journée dans un autre parc Universal Studios qui nous attend !
 Notre vidéo de la journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *