Taste of Paris 2017 Caves à vin et caves à bière

Taste of Paris édition 2017

Taste of Paris : des Chefs au Grand Palais

L’édition 2017 du festival culinaire Taste Of Paris s’est tenue au Grand Palais du 18 au 21 mai. Et nous y étions !

Créé à Londres en 2004, le Taste Festival débarque enfin à Paris en 2015 ! Il y en a 22 à travers le monde : Sydney, Hong Kong, Abu Dhabi, Toronto, Munich, Amsterdam … en plus, ça donne envie de voyager !

Certains lecteurs le savent déjà mais je n’en ai jamais parlé sur le blog. J’envisage une reconversion professionnelle dans les métiers de bouche. J’en parlerai plus longuement si ce projet se concrétise. En attendant, je saute sur chaque occasion d’élargir mes découvertes sur la gastronomie. Et autant vous dire que Taste of Paris était pour moi « the place to be » ! La possibilité de goûter à des plats 3 étoiles ne se présente pas tous les jours. Et en prime, la possibilité de rencontrer les chefs !

Tout d’abord, plantons le décors : le Grand Palais. Un lieux magnifique et parfait pour ce type d’événement.

Puis le plan de Taste of Paris 2017, pour vous donner une vision d’ensemble. J’avais pour ma part déjà regarder mes priorités sur les menus. Les resto et les chefs a absolument rencontrer.

map Taste of Paris 2017

Le principe de Taste of Paris est simple : déambuler dans les allées entre les stands qui sont en fait des restaurants et vous arrêter où vos papilles vous le demande !

Comment ça marche ? Lorsque vous passez le contrôle, on vous remet votre carte cashless que vous aurez soit pré-chargé à l’achat de votre billet, soit qu’il vous faudra charger sur place au stand dédié qui se trouve à l’entrée. Ensuite, vous pourrez passer de stand en stand en fonction de vos envies et payer avec votre carte cashless.

Plusieurs ateliers et animations également à Taste of Paris ! Un orchestre sur une petite scène se trouve juste derrière le bar à Champagne. Electrolux, partenaire du festival, sponsorise les cours de cuisines et les master class. Vous pourrez également assister à des cours de cuisine sur le stand de l’atelier des sens.

L’Ecole de cuisine Ferrandi est également partenaire de Taste of Paris. Aussi, vous trouverez donc dans toutes les cuisines, des commis avec une veste aux couleurs de l’école.

Bien, le décor est planté, il ne me reste plus qu’à vous faire découvrir notre expérience du festival. Et je vous préviens, j’étais comme une jeune fille à un concert des One Direction (et ça se voit sur les selfie ) !

*****

Maison Guy Savoy

Nous avons attaqué les festivités par un plat des Maisons de Guy Savoy, 3 étoiles au Michelin : soupe d’artichaud à la truffe noire et et brioche feuilletée aux champignons et truffes. J’avoue être restée sur ma faim concernant la brioche …

 

*****

L’école Ferrandi Paris représentée par Amandine Chaignot

L’école de cuisine Ferrandi forment l’élite des métiers de bouche. C’était avec un immense plaisir que nous avons goûté aux créations d’Amandine Chaignot (promotion Ferrandi 1999), Chef du Mirror Room au Rosewood London : Chair de tourteau et pêche blanche et oeuf en mousseline, cou d’oie effiloché et maïs grillé. C’était terriblement bon ! Dans mon top 3 du festival. Et le soin apporté à la présentation, malgré les conditions particulières et la vaisselle en plastique, est vraiment à saluer.

 

*****

Frédéric Anton – Le Pré Catelan

Un autre Chef 3 étoiles ! Nous avons pris le saumon mariné, bouillon dashi, herbes printanières, wasabi et oignons frits. Ca donne envie de diner au Pré Catelan. En plus, le Chef Anton s’est prêté sans rechigner au jeu du selfie. Merci chef pour ce moment !

 

*****

Philippe Labbé – La Tour d’Argent

Bon, on ne va pas se mentir, petite déception sur le plat choisi à la Tour d’argent. Nous aurions dû tester la saucisse de canard, mais j’ai préféré goûter la quenelle de brochet, homard au grand-père, asperges, oseille sauvage, oxalis. Je n’ai pas retrouvé ce qui me plait tant dans la quenelle, à savoir, le moelleux. Le goût prononcé de la bisque l’a emporté sur tout le reste. Attention, ce n’était pas mauvais mais ce n’était pas ce que j’attendais.

Sur une table à côté, le canard avait l’air succulent !

 

*****

Romain MEDER – Alain Ducasse au Plaza Athénée

Un des maîtres de la haute cuisine de la gastronomie française, Alain Ducasse. Son nom est connu à travers le monde. Bon, je n’ai pas osé trop l’approcher pour lui demander un selfie …

Nous avons testé le plat signature du Chef Meder au Plaza Athénée : Homar bleu de la Petite Laura, petits pois et dents-de-lion. Je pense que c’est un plat qui a plus de saveurs au restaurant. Je ne l’ai trouvé extraordinaire.

 

*****

Grégory Marchand – Frenchie

Pas moins de 3 restaurants sous l’enseigne Frenchie, rue du Nil à Paris : Frenchie Bar à vin, Frenchie restaurant et Frenchie To Go. Nous avons tenté, une fois, de dîner au Frenchie ou même de tester le Bar à vin, sans réserver … Nous avons dû abandonner l’idée, tellement il y avait du monde ! Gros succès pour Grégory Marchand. Et c’est bien mérité ! Nous avons testé le foie gras, Pastrami lucullus, chutney de concombre et le Brittany blue lobster roll, bisque de homard à la verveine citronnée. Un délice ! Dans mon top 3 du festival ! En plus, le Chef Marchand a été très sympathique lors de notre visite.

*****

Julia Sedefdjian – Les Fables de la Fontaine

Vince a été pris d’une envie soudaine d’aïoli. Nous avons donc fait une halte chez Les fables de la Fontaine , le restaurant étoilé de la chef Julia Sedefdjian ! Visuellement, avec le plat signature, l’Aïoli de lieu jaune, petit légumes glacé, nous avons réellement eu l’impression d’avoir une portion « normale ». Et le dressage est soigné. Chapeau !

*****

Jérémie Izarn Top Chef 2017 – La tour des Sens

Alors là, attention ! C’est fou comme un simple programme TV vous donne l’impression de connaitre les gens ! C’était le cas avec Jérémie, Jean-François et Kelly de Top Chef. En plus, ils assurent le service après vente de l’émission : Jérémie sert la main, fait des photos, discute avec les festivaliers. Chaleureux et accueillant, il est comme nous l’imaginions. Nous avons testé son fameux dessert au bois (pour ceux qui ont suivi l’émission),  « Comme une souche d’arbre ». Il est très très bon et beau ! Je suis vraiment contente d’avoir eu l’occasion de le goûter. Peut être que l’occasion de diner à la Tour ses Sens, son restaurant, se présentera un jour.

 

*****

Guy Krenzer – Lenôtre

Un autre grand nom de la cuisine, doublement meilleur ouvrier de France, Guy Krenzer est directeur de la création chez Lenôtre. J’ai pu échanger quelques mots avec lui et demander conseil sur ma meringue italienne. Nous avons testé le Soleil Citron, sablé croustillant, mousse légère fromage blanc aux agrumes et cœur fruit du retour du marché. J’ai trouvé ce gâteau délicieux pour le tea time. J’ai photographié, mais pas goûté, le baba version mojito et la pâtisserie « Chocolat » de nos voisins de table. C’est aussi ça Taste of Paris, des tables partagées !

 

*****

Stéphanie Le Quellec – La Scène du Prince de Galles

La Vanille du Mexique de Nicolas Paciello

Ce dessert a été un coup de cœur. La Vanille du Mexique dans l’esprit d’une omelette norvégienne de Nicolas Paciello est assurément le meilleur dessert goûté sur ce salon. Une superbe occasion de pouvoir déguster un plat si raffiné hors du grand restaurant qu’est la Scène du Prince de Galles.

 

*****

Sylvestre Wahid – Thoumieux

Une autre très belle pâtisserie à déguster à l’heure du thé selon moi (trop copieux pour un dessert de fin de repas), la Version de la Tarte Citron du chef 2 étoiles du Thoumieux, Sylvestre Wahid.

J’ai adoré, la douceur sucrée de la crème citronnée, dans la coque de chocolat blanc enrobée d’une fine couche de meringue et le petit coeur amer.

 

*****

A boire ! Et à manger !

Taste of Paris, ce n’est pas que des restaurants éphémères. C’est aussi des stands de dégustations de produits de toutes sortes : charcuterie Corse, Vodka française, granola, producteurs de vins, fromagers, etc.

Tout le festival s’articule autour du bar à Champagne Laurent Perrier (partenaire de Taste of Paris). Personnellement, j’adore le Champagne rosé. Il s’accorde très facilement aux plats.

Nous connaissions déjà le Petit Ballon et son concept, pour y avoir été abonnés. La box de vin, il fallait penser à ce concept ! Deux types de box : 19.90€ ou 39.90€.

Tous les mois, l’équipe du petit ballon sélectionne pour vous 2 vins en fonction d’un questionnaire que vous aurez rempli en vous inscrivant. Ces bouteilles seront accompagnées d’un guide de dégustation. Vous bénéficier en outre d’une réduction de 20% pour l’achat du vin sélectionné.

En conclusion, très belle soirée ! Un seul regret, ne pas avoir pu tout tester ! Nous ne manquerons pas l’édition 2018 !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *