Giverny hors saison Destinations

Une visite de Giverny hors saison

C’est au cours de notre week end romantique au Domaine de la Corniche que nous avons eu le plaisir de visiter le joli et réputé village de Giverny.

Itinéraire Giverny

Il ne sert à rien d’essayer de pénétrer dans le village en voiture. Vous pourrez accéder à un parking aménagé sur la Départementale 5 en face du musée des impressionnistes. Nous n’avons eu aucun mal à y trouver de la place en fin de matinée le 2 novembre. Je pense que cela sera plus compliqué en plein été.

Le village

Le village est piéton et cela est fort agréable pour la promenade.

Ce petit village de 6 km² dans l’Eure en Normandie se niche sur les bords de l’Epte, affluent de la Seine. Il se résume à quelques rues. Les attractions majeures ainsi que les restaurants de Giverny se trouvent sur la rue principale, la rue Claude Monet.

Plan Giverny

Si Giverny est mondialement connu c’est parce que nombreux peintres s’y sont installés, à commencer par le plus célèbre des impressionnistes, Claude Monet. Ce dernier s’y installa à la fin du 19ème siècle. C’est un bassin qu’il fera creuser dans un  bras de l’Epte traversant sa propriété qui servit de modèle à l’une de ses œuvres les plus connues, les Nymphéas.

Aujourd’hui, sa maison, devenue la Fondation Monet, et ses jardins se  visitent comme un musée. Attention toutefois ! L’activité touristique à Giverny est saisonnière. La fondation Monet ainsi que les jardins sont fermés au public du 1er novembre à fin mars. En 2018, le musée des impressionnistes a fermé ses portes du 6 novembre au 22 mars 2019.

De même, tous les restaurants du village ferment également à cette période. Giverny est donc une visite à faire à partir du printemps et jusqu’à la fin de l’été. La concentration du tourisme sur une cette petite saison a pour conséquence de faire de Giverny un lieu très prisé où des cars entiers de touristes se déversent aux beaux jours.

Lors de notre visite de Giverny, le we du 1er novembre, nous n’avons donc pas pu visiter la maison de Monet, ni les jardins. Toutefois, nous n’y avons pas perdu notre temps.

La promenade en elle-même est très agréable. Arpenter les ruelles aux maisons recouvertes de lierre, grimper sur les flancs de collines et aller saluer les poneys, s’arrêter déguster une pâtisserie dans les jardins de la Capucine.

Giverny

 

 L’Eglise de Giverny et le cimetière

A l’extrémité ouest du village, vous ne devez pas manquer l’église romane de Sainte Radegonde. Cette église est inscrite au patrimoine nationale depuis 2009. Sa construction a commencé au 11ème siècle.

Eglise de Ste Radegonde Giverny

Eglise de Ste Radegonde Giverny

C’est dans le petit cimetière attenant que se trouvent les tombes de Claude Monet et de sa famille.

Le musée et ses jardins

Faute de pouvoir visiter la fondation Monet et ses jardins, nous avons jeté notre dévolu sur le musée des impressionnismes. Pourquoi « des » ? Parce dans le courant impressionniste, il y a plusieurs écoles.

Le musée est un établissement public de coopération culturelle, ce qui explique surement sa saisonnalité. Il propose deux expositions chaque saison (entre mars et novembre). L’autre point négatif de visiter Giverny hors saison, est que la floraison des jardins est quasi inexistante. Heureusement, la France a connu un début d’automne très doux permettant ainsi de nous faire profiter des dernières fleurs.

Première exposition

Nous avons eu le plaisir de découvrir une expo des œuvres d’Henri Edmond Cross, pointilliste de son état ! Comme son nom l’indique, le pointillisme est une technique qui consiste à l’application de petits points de couleur pour former une image. Même si le musée n’est pas très grand, l’exposition était très intéressante et très belle. Les œuvres sont parfaitement mises en valeurs.

Cross Musée des impressionnismes Giverny

J’affectionne particulièrement les teintes employées par Cross, le vert, le parme, le jaune.

Le musée a su mettre ces toiles en valeur, notamment en les plaçant sur des fonds violets foncés.

Deuxième expo

Nous avons découvert un autre style d’impressionnisme avec Hiramatsu, son hommage à Claude Monet et la technique de nihonga.

Point Wiki: le procédé est celui d’une peinture à l’eau et fait appel à des matériaux entièrement naturels : bois, papier, roche, sable, os. Il partage ainsi ses origines avec la technique de la fresque, puisqu’il procède à la base des mêmes pigments naturels, d’oxydes de métaux et de terre broyée ou de coquillages. Les pigments sont broyés avec de la colle animale préparée par le peintre pour l’œuvre, au fur et à mesure de sa création. Par ailleurs, des feuilles d’or, d’argent et de platine sont fréquemment utilisées. Il en est de même pour la préparation du support, un papier marouflé sur bois ou une soie tendue sur cadre. Chaque élément étant préparé par l’artiste contribue donc à la réalisation d’une œuvre originale.

Hiramatsu Musée des impressionnismes Giverny

L’exposition, bien que très limitée en superficie était de toute beauté. La fusion entre l’impressionnisme et l’influence japonaise est à mon sens parfaite.

Hiramatsu Musée des impressionnismes Giverny

On pourrait passer des heures à observer les détails sur les paravents.

Nous finissons notre visite du musée par un tour dans la boutique. Nous achetons quasi systématique le livre de l’exposition que nous venons de voir.

Dans l’enceinte du musée, il y a aussi un restaurant, dans lequel nous ne nous arrêterons pas cette fois-ci.

Pauses gourmandes à Giverny

Une visite de Giverny hors saison nécessite une sacrée organisation. Notamment en ce qui concerne la restauration. En effet,  ce sont les musée et la fondation Monet qui font venir les visiteurs. Sans ces attractions, il est difficile pour les restaurateurs de maintenir leur affaire ouverte. La plupart des restaurants étaient fermés dès le WE du 1er novembre. Par chance, nous nous sommes présentés assez tôt au « coin du pain’tre », l’une des rares gargotes encore ouvertes. La carte y était réduite à son maximum et le personnel saisonnier avec déjà pris congé. Ca n’aura pas été le déjeuner du siècle (longue attente pour une planche de charcuterie) mais le cadre et service, bien que long, étaient sympathiques. La maison de Monet étant fermée, ils ne s’attendaient à un tel flot de touristes ce we là.

Nous nous permettrons également de nous arrêter à la Capucine pour manger une part de gâteau dans le joli jardin sous le soleil de novembre. Nous aurions également pu nous y arrêter pour déjeuner.

La Capucine

La Capucine

 

J’ai beaucoup évoqué les points négatifs d’une visite hors saison du village de Giverny. Il est vrai que la majorité des touristes s’y rendent pour la maison de Monet. Or, ce n’était pas notre cas puisque c’est le Domaine de la Corniche qui était à l’origine de notre séjour dans la région.

Certes, nous avons subit des fermetures de sites mais l’avantage de cette situation, c’est que nous avons pu profiter du village en toute tranquillité, sans car de touristes, sans être bousculés dans le musée, ni déranger dans l’église et le cimetière …

En conclusion, notre visite de Giverny aura été un vrai succès nous concernant !


Musée des impressionnismes de Giverny – ouvert de mars à novembre tous les jours de 10h à 18h – tarif adulte 7.5€


 

2 COMMENTS
  • Joelle
    Répondre

    👍 j’adore. 😉

  • Visite du village de la Roche Guyon - eNVie de Voyages
    Répondre

    […] séjour au Domaine de la Corniche nous aura également permis de découvrir, en plus du village de Giverny, La Roche Guyon dont le château vaut largement un […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *