Destinations

Week End à Rome … ou un peu plus…

Suite de notre séjour italien d’avril 2017 entre Florence et Rome

Nous avons quitté Florence assez tôt. Notre taxi, réservé pour nous par notre hôte Airbnb, est arrivé à 7h45 pour nous déposer à la gare Campo di Marte, la 2ème gare importante de la ville (la 1ère étant Santa Maria Novella).  Notre hôte nous a avertis d’être bien ponctuel au lieu de rdv car le taxi ne nous attendrait pas ! Ce matin, nous partons à Rome !

Il ne nous faudra que quelques minutes pour rejoindre la gare. J’ai trouvé le prix de la course légèrement exagéré (16€) compte tenu de la distance à parcourir, surtout par rapport au forfait aéroport/ centre-ville de 22€. Mais nous dirons que c’est le prix de la tranquillité pour ne pas avoir à trimballer nos bagages dans les transports en commun.

J’avais réservé par prudence les billets de train en avance, dès l’ouverture des ventes, 2 mois avant sur Trainline environ 70€ pour 2 allers simples. A la gare, pas de souci d’orientation ou autre. Tout est bien indiqué. Nous attendons à l’approche de notre train que les écrans affichent sa composition afin que nous puissions rejoindre la voiture 7 dans laquelle nous avons 2 places réservées.

Dans le train, à notre grand désarroi, pas de rack à bagages digne de ce nom ! Nos sacs sont trop gros pour être rangés au-dessus des sièges. Nous voilà coincés comme des idiots à ne pas savoir quoi faire. Nous demandons à d’autres passagers s’ils savent où les valises doivent être rangées, très peu parlent anglais … Au final, une contrôleuse passera par là et nous indiquera un endroit de l’autre côté de la voiture. Le sac de Vince dépasse à moitié, mais à priori, ce n’est pas grave. J’avoue avoir été surprise, dans des trains qui sont les équivalents de nos TGV, rien n’est prévu pour les bagages. Je ne sais pas comment font les Italiens qui partent en vacances. Bref, rien de très grave toutefois. Le voyage entre Florence et Rome dure environ 1h15, ce qui est rapide. Mais il n’est pas très agréable. Le passage très fréquent dans des tunnels donne vraiment mal aux oreilles. Nous remarquons tout de même entre deux tunnels que la campagne italienne est vraiment très jolie. Ca nous donne des envies et des idées de road trip !

Nous arrivons en Gare de Rome Termini. Cette gare se trouve à 6 min à pieds de notre hôtel. Mais avant de nous y rendre, nous devons récupérer notre Roma Pass, réservée au préalable sur Internet. Et là, c’est une expédition. La gare de Termini est une TRES grosse gare. Il a y énormément de monde. Nous cherchons désespérément le point info tourisme. Sur le mail de confirmation, il était stipulé que l’endroit pour retirer le pass était en face de la voie 24 … en fait, il faut sortir de la gare par la sortie qui se trouve en face de la voie 24. Ensuite longer sur 150 ou 200m la gare et vous finissez par tomber sur le point info tourisme, juste en face des consignes à bagages. Très honnêtement, ça change totalement de l’organisation Florentine. C’est Rome quoi.

La Roma Pass 72h vous permet l’accès gratuit aux 2 premiers musées puis des remises pour les suivants. Elle donne accès à tous les sites en coupe-fil et la gratuité des transports en commun. Attention ! Contrairement à la Firenze Card, quand vous validez votre carte, peu importe l’heure, elle compte pour le jour 1 ! Donc, ne faites pas votre 1er utilisation à 16h le 1er jour ! Nous l’avons déclenché, le matin de notre 2ème jour romain. Pour le 1er jour, nous avons payé notre entrée aux musées et n’avons pas utilisé les transports en commun.

Sachant que nous avons réservé à l’avance les billets pour le Vatican et la Galerie Borghèse, nous avons utilisé les entrées gratuites pour le combiné Colisée + Forum Romain et le Château de Sant Angelo. Et au final, nous n’aurons pris le metro qu’une seule fois pour nous rendre au Vatican. Le reste du temps, comme à notre habitude, nous avons préféré marcher pour profiter un maximum de la ville.

Nous quittons Termini, direction notre hôtel, le Princeps boutique Hôtel, en face de la Basilique Santa Maria Maggiore. Malgré l’heure matinale (environ 10h30), nous prenons possessions de notre chambre. Déception, nous n’avons pas la vue escomptée. Après négociation, il est convenu que nous changerons de chambre le lendemain.

Passée cette déception, nous quittons l’hôtel pour commencer nos visites sans perdre de temps.

Et je vous propose de nous suivre à travers les différents quartier de Rome que nous avons visité 😉

A l’ouest du Tibre : Vatican, San’t Angelo et Trastevere

Visite de la Rome antique

De la Villa Borghèse à la Piaza di Spagna

Le Centre historique

Gastronomie et bonnes adresses

2 COMMENTS
  • Cessie
    Répondre

    Tout lu ! Merciiiii 😉

    1. Nell
      Répondre

      Et j’espère que ça t’aura aidé à organiser ton séjour Romain 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.